À la lecture de cette étude (1)  voici pourquoi notre gel d’aloès pur devient aussi un incontournable matin et soir en avant et après-soleil. 

Aloès vera 

Ses actifs principaux sont :

– une grande richesse en eau, des polysaccharides, des minéraux et des vitamines : actions hydratante, émolliente, isolante et protectrice ; les sucres sont capables de retenir de grandes quantités d'eau

– des glycoprotéines et lectines : effet cicatrisant et régénérant par stimulation de la croissance des fibroblastes, des kératinocytes, de la synthèse de collagène et de la substance fondamentale, c’est donc aussi un agent antiâge en plus d’être un agent hydratant ;

– des enzymes : actions anti-inflammatoire et cicatrisante ;

– des saponines : antiseptiques ;

– l’aloésine : substance qui inhiberait l’activité de la tyrosinase et diminuerait l’action de pigmentation des mélanocytes.

Chaque jour de nouvelles études montrent l'existence de composés nouveaux aux propriétés remarquables.

Il est aussi capable d’absorber une partie des radiations UVA. (1)

Grâce à ses qualités hydratantes et régénératrices, il est un excellent antiâge qui a la particularité de booster la production des fibroblastes, il est également efficace dans la prévention des taches brunes.

 

Son histoire

Originaire d’Afrique du Sud, l’aloès est cultivée partout dans le monde notamment en Espagne, au Mexique mais aussi dans le sud des États-Unis.

Il y a plus de 300 variétés d’aloès, mais c’est particulièrement le gel de l’aloès vera (aloe Barbadensis) qui est le plus utilisé car ses propriétés adoucissantes sont très appréciées tant à l’interne qu’à l’externe et ce depuis longtemps, puisque Hippocrate, précurseur de la médecine, lui reconnaissait de multiples qualités.

Depuis plus de 5000 ans toutes les grandes civilisations utilisent l'aloès à des fins thérapeutiques et cosmétiques. Ses 150 principes actifs reconnus scientifiquement font de l'aloès vera un complément beauté/santé exceptionnel.

· L'aloès vera fut considéré dans certaines civilisations comme un dieu. Dans l'Égypte ancienne, l'Aloès fut la plante dont le " sang " donnait la beauté, la santé et l'éternité. Elle accompagnait Pharaon dans son voyage vers l'autre monde.

· En Afrique, les chameliers nomades l'appellent le "lys du désert", les Américains "the silent healer", les Russes "élixir de longue vie".

· Aristote persuada Alexandre le Grand de conquérir l'île de Socotra pour obtenir suffisamment d'aloès pour guérir les blessures des soldats.

. Les Hébreux considérait le jus d'aloès comme médecine divine et d'après la Bible, l'aloès était supposé avoir été planté par le Seigneur lui-même (Nombres 24 :6).

.Ses vertus cosmétiques ont d’ailleurs étaient reconnues par Cléopâtre  qui ne se privait pas des propriétés exceptionnelles de cette plante pour parfaire sa légendaire beauté, tout comme Néfertiti.

. Les Maya, eux,  appelaient cette plante « la fontaine de jouvence » et la « source de jeunesse ».

· Aux États-Unis, au Japon, en Russie, en Chine, l'aloès a des dizaines de millions d'adeptes souvent enthousiastes et il existe d'innombrables publications à son sujet.

La réputation acquise par l'aloès sur les cinq continents, ne semble pas usurpée.

 

Sa composition 

Enclos dans une triple protection végétale, on peut trouver le gel recherché de la plante. La qualité de ce gel dépend beaucoup du sol et des conditions climatiques de la zone de culture.

· Riche en vitamines : A, B1, B3, B6, B12, C, E et choline.

· Minéraux : fer, calcium, zinc, potassium, magnésium, cuivre etc...

· 18 acides aminés dont 9 des plus importants.

· Enzymes : acide phosphatase amylase, bradykinase, cellulase, lipase etc…

· Agents naturels tels que les saponines qui ont des priorités antiseptiques et les anthraquinones qui ont des effets antibiotiques, antiviraux et anti-inflammatoires.

 

Ses vertus santé

On aime l’utiliser pour soigner différents bobos (par ex : …) parce qu’elle stimule les défenses immunitaires, cicatrise et agirait également comme un antibiotique et un anti-inflammatoire. Il est aujourd'hui prouvé que le gel guérit beaucoup de petits maux quotidiens de la vie domestique tels que les piqûres d'insectes, brûlures, coupures, mais aussi démangeaisons, problèmes digestifs, vergetures, eczéma. Depuis longtemps, certains athlètes en usent pour prévenir et soigner les entorses, les foulures, les tendinites et autres accidents.

On apprécie d’avoir cette plante dans nos maisons puisqu’elle fait aussi partie des plantes dépolluantes qui absorbent les formaldéhydes qui se cachent, entre autres, dans les peintures utilisées à l’intérieur.

 

Ses vertus cosmétiques

Soins de la peau

Toujours est-il qu'au hasard des pays et des civilisations qui ont connu l’aloès, on retrouve des traces indiscutables de son usage pour soigner la peau et la chevelure.

De nos jours, un nombre considérable de fabricants de produits de beauté s'empressent d'indiquer sur les étiquettes que leur produit contient de l'aloès. Cependant, soyez vigilant : tout ce qui brille n'est pas d'or.  Cherchez les produits qui contiennent un minimum de 70 % d’aloès vera.

Voici 6 bonnes raisons d'employer l'aloès pour soigner l'apparence de la peau :

  1. Aloès vera régularise le pH de la peau

Le pH normal de la peau est d'environ 5, c'est à dire légèrement acide. Cette légère acidité de la peau lui permet de mieux résister aux divers micro-organismes qui cherchent à y " élire domicile ".

Aloès vera est un merveilleux outil pour équilibrer ou maintenir le pH de la peau. Ce qui s'explique par le fait que son pH est assez similaire à celui de la peau.

Beaucoup de produits de beauté sont souvent trop alcalins et ne conviennent pas au pH de votre peau. Cependant, vous ne risquez pas de faire de faux pas avec l’aloès vera. Ses effets régulateurs et sa non-toxicité en font un agent cosmétique universel. L’aloès vera adoucit, affine ou raffermit la peau du visage selon le cas. Il redonne à la peau son tonus.

  1. Aloès vera pénètre la peau en profondeur

Quand il est associé avec d'autres éléments comme la vitamine E, il les aide à traverser l'épiderme pour aller nourrir le derme et l'hypoderme ou y activer la microcirculation sanguine. Des études dirigées par le docteur Ivan E. Danhof (2), président du North Texas Research Laboratories, ont même permis d'observer que l’aloès vera pénétrait la peau quatre fois plus vite que l'eau.

  1. Aloès vera nourrit la peau

Avec toute sa batterie de vitamines, d'acides aminés et de substances diverses, l’Aloès vera nourrit les couches profondes de la peau. En combinant l’aloès vera avec des masques à base d'argile, l'effet est encore plus puissant.

  1. Aloès vera débarrasse la peau des cellules mortes

Par l’action de ses enzymes protéolytiques ; l’aloès vera élimine les cellules mortes. Les enzymes protéolytiques sont des enzymes qui hydrolysent les protéines, c'est-à-dire qui les décomposent par fixation d'eau.

L'épiderme n'est pas irrigué par une microcirculation sanguine comme le derme et l'hypoderme. Lorsque le passage entre le derme et l'épiderme n'est pas engorgé, le derme peut nourrir correctement l'épiderme. De nouvelles cellules peuvent ainsi se former. Si on n'ôte pas les cellules mortes, elles s'accumulent jusqu'à boucher complètement les pores de la peau.

  1. Aloès Vera, un régénérateur 

L’aloès vera laisse non seulement la place à de nouvelles cellules, mais il assure leur pleine croissance et l'accélère grâce à tous les nombreux éléments nutritifs qu'il contient.

Le grand miracle de l’aloès verra, c'est qu'il peut stimuler la prolifération cellulaire. Les études du Dr Danhof révèlent aussi que le gel peut augmenter la production de cellules fibroblastes chez l'être humain six à huit fois plus rapidement que dans la reproduction cellulaire normale. Les cellules fibroblastes sont des cellules propres au tissu conjonctif qui forme le derme de la peau. Ces cellules sont responsables de la fabrication du collagène, un protide qui rentre dans la composition de la substance intercellulaire fondamentale de la peau.

Le Dr Danhof a découvert que l'aloès améliore non seulement la cohésion des cellules fibroblastes, mais accélère aussi la fabrication du collagène. Les polysaccharides, des glucides qu'on retrouve dans l'aloès, pourraient expliquer sa capacité de lutter contre le vieillissement. Selon Dr  Danhof, les polysaccharides réorganisent les cellules épidermales situées dans la couche supérieure de la couche cornée qui protège la peau du milieu extérieur.

En raffermissant l'épiderme, l’aloès vera provoque un double effet. D'une part, le teint rajeunit ; d'autre part, la peau est de nouveau protégée contre les agents extérieurs néfastes et réagit mieux aux rayons du soleil.

  1. Aloès vera est à la fois un agent hydratant et astringent

Pour rester en bonne santé, une peau doit posséder une teneur en eau suffisante, peu importe qu'elle soit sèche, grasse ou huileuse. C'est là un rôle qu'une crème hydratante à base d’aloès vera peut remplir à merveille.

L’aloès vera hydrate la peau grâce à son considérable pourcentage en eau (99 %), mais il peut aussi conserver l'humidité de la peau. Par sa propriété de resserrer les tissus, l’aloès vera est en effet aussi un astringent. Ce qui s'expliquerait notamment par le fait qu'il contient des mono- et polysaccharides ainsi que plusieurs acides aminés.

L’aloès vera a l'immense avantage de pouvoir agir comme agent occlusif et humectant à la fois. Pour mieux vous imaginer ce qui se passe quand vous l'appliquez, songez au fait que l'aloès est une plante du désert qui non seulement doit conserver l'eau qu'elle contient déjà, mais s'efforcer aussi le plus possible de capter l'humidité ambiante durant la nuit.

Voici les problèmes de peau courants que l’aloès vera peut traiter:

La polyvalence de l’aloès vera lui permet d'agir sur tous les types de peau, en application directe sur la peau il peut améliorer une multitude de problèmes: boutons, points noirs, rougeurs, peau sèche, " peau de lézard ", peau d'orange, vergetures, cicatrices, taches de naissance ou de vieillesse.

  • Boutons 

Les effets de l’aloès vera sur les boutons et les problèmes de peau connexes ont fait l'objet de plusieurs études. Les revues de dermatologie publient régulièrement des articles sur la question. Dans leur étude classique de 1973, les chercheurs égyptiens El Zawahry, Hegazy et Hetal ont expérimenté l'aloès sur des femmes entre 18 et 25 ans souffrant, entre autres, de boutons, comédons. À la fin d’un traitement d'un mois, deux d'entre elles avaient retrouvé une peau tout à fait normale et dans le cas de la troisième, la peau s'était nettement améliorée et il ne restait plus que des traces minimales.

  • Peau d'orange

Nathalie traite cette peau d'orange en appliquant des quantités généreuses d'un produit à base d'Aloès sur les parties affectées, qu’elle recouvre ensuite d'un film de cellulose (notamment pour accélérer la circulation lymphatique, ou sanguine). Ces préparations contiennent notamment de l’huile essentielle de genévrier, cyprès, cèdre, pamplemousse, cannelle, ylang, poivre noir, qui sont des huiles essentielles extraordinaires. 

 

L'aloès que nous avons choisi pour nos soins, bien que plus dispendieux, provient du jus frais et non de l'aloès réduit en poudre puis réhydraté, pour garder les principes actifs de l'aloès. 

 

On le retrouve dans ces produits :

 

Gel coup d’éclat - convient à la plupart des conditions cutanées pour fournir une hydratation quotidienne et apaiser les irritations mineures.   Pour un coup d’éclat instantané!

Gel sébo-régulateur - aide à éliminer le surplus de sébum et à équilibrer les fonctions des glandes sébacées. Défenseur de premier choix pour les boutons, les témoignages abondent!

Gel apaisant - doux et calmant qui restaure les peaux les plus réactives et sensibles (intolérantes aux produits cosmétiques). Excellent pour accélérer la cicatrisation des peaux à boutons.

Gel Aloès pur - non occlusif, respectant le PH, et légèrement raffermissant, toutes les conditions cutanées peuvent utiliser le gel pur pour calmer, adoucir, hydrater, nourrir, et retrouver une jeunesse cutanée en santé.

Gel d'aloes Maison Jacynthe

 

Hydrogel - pour apaiser la peau irritée.   Il soulage et calme les démangeaisons tout en facilitant la résorption des petits boutons disgracieux. Pour tous types de peau. 

 

Note : l'aloès fait partie de la famille des liliacées, comme les oignons, ail, asperge ou poireau, les personnes allergiques à ces aliments peuvent être allergiques à l'aloès.  Il est suggéré de faire le test sur le pli du coude et d'attendre 24 heures pour voir s’il y a une réaction allergique ou non. (3)

 

Source texte inspiré  : https://alojob.fr/laloe-vera-expliquee-par-des-medecins-chercheurs-et-ecrivains/

1.Photochem Photobiol Sci  2016 mars;15(3):334-50.   doi: 10.1039/c5pp00409h. Publication en ligne du 27 janvier 2016.  Mécanisme de protection de l'extrait d'Aloe Vera contre les UVA : l'abri de la membrane lysosomale évite les photodommages Daniela Rodrigues, Ana Cláudia Viotto, Robert Checchia, Andreza Gomidé, Divinomar Séverino, Rosangèle Itri, Mauricio S Baptista, Waleska Kerllen Martins PMID : 26815913    DOI : 10.1039/c5pp00409h  https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26815913/

2.https://www.aloeproductscenter.com/wp-content/uploads/DR.-IVAN-DANHOF-MD-Ph.D.-THE-THERAPEUTIC-COMPONENT-IN-ALOE-VERA.pdf

3.http://www.guide-phytosante.org), https://www.consoglobe.com/sante-aloe-vera-medecine-miracle-3069-cg/2, https://jardinage.lemonde.fr/dossier-684-aloe-vera-vertus-cosmetiques-aloes.html

 

Info : pour en savoir plus sur les différentes études cliniques sur les propriétés de l'aloès

Pour le port du masque, selon les diverses conditions, selon les besoins avec les différents gels

Quels sont les bienfaits du jus d'aloès?