Recettes de Jacynthe

Sucre à la crème vegan

Sucre à la crème vegan

Cette recette de Caroline Roy est tirée du livre Savoureux, santé et sans gluten, vol. 2

Rendement :  20 petits carrés  Préparation :  30 minutes 

Nécessite un thermomètre numérique

Ingrédients :

  • 1 canne de sirop d'érable (540 ml)
  • 60 ml (4 c. à soupe) d'huile de coco*

*Caroline s'est fait recommandé Progressive Organics, bio et non goûteuse, commandée chez vitashop ou vitamart (avec 50$, la livraison est gratuite)

La façon, à l'ancienne! 

1.       Huiler un moule à pain de 23cm X 13 cm (9 po X 5 po).  Recouvrir le fond d'un papier parchemin. 

2.       Dans une moyenne casserole,  porter le sirop d'érable et l'huile de coco à ébullition. (il faut que la casserole soit assez grosse pour éviter les débordements)

3.       Réduire à feu moyen et bouillir jusqu'à ce que le thermomètre indique 242 F

4.       Retirer du feu et déposer la casserole dans le fond de l'évier.  Faire couler de l'eau froide dans l'évier pour faire refroidir le sirop à 35 °C (95 °F).

5.       Brasser vigoureusement à l'aide d'une cuiller de bois jusqu'à ce que le mélange blanchisse en formant une tire épaisse.

6.       Étendre dans le moule à pain, refroidir et couper en carrés.

7.       Conserver dans un contenant hermétique au réfrigérateur ou au congélateur.

Grand-papa Antoine et grand-maman Béatrice possédaient une cabane à sucre. Caroline en conserve de merveilleux souvenirs.  Le sucre d'érable était leur spécialité et grand-papa en gardait toujours congelé, pour faire plaisir à la visite!

Quelques conseils pour bien réussir la recette:

(Et si vous le manquez comme moi la première fois, vous aurez une onctueuse tartinade caramel ou encore pourrez vous en servir pour mélange à tarte au sucre!)

Tout d'abord, il faut que le thermomètre numérique soit en mode fahrenheit.  Derrière le thermomètre, il y a un bouton qui permet de convertir les degrés.

 Ensuite, il faut comprendre que c'est long à atteindre cette température et il faut être patient...  le truc est de ne pas prendre un trop gros chaudron car plus le sirop va évaporer, plus il va réduire et si le chaudron est trop gros, et il n'y en auras pas assez épais pour prendre la température!    

Donc chaudron moyen et feu moyen-doux  et là, laisser bouillir.  Quand on arrive à 212F environ, ça va arrêter de monter....  en effet, entre 212 et 242, ça prend un moment, et tout dépend du sirop aussi car plus il y a d'eau, plus ça peut être long car pour atteindre 242, il y a eu une grosse évaporation d'eau.  Donc plus le sirop est clair, plus c'est long, il est conseillé de prendre un sirop moins clair.  Et ne pas s'inquiéter....il peut y avoir presque 20 minutes avec le thermomètre dans le chaudron avant que ça soit prêt... ! (en gros, après 5 minutes, on arrive à 212, ensuite, il faut brasser-Caroline le fait avec son thermomètre-pour que la température soit bien répartie et attendre la bonne température, c'est le secret! Ca a pris 20 minutes pour atteindre la bonne température)

 Dès que la température est atteinte, il faut retirer immédiatement le chaudron.

Le mettre dans l'eau froide du robinet, pour qu'il y ait de l'eau à moitié du chaudron (avant qu'il se mette à flotter!)   Et mélanger avec le thermomètre toujours car sinon, on a une mauvaise donnée pour la température.  ET on change l'eau et puis pour que ça aille plus vite, on peu faire couler juste de l'eau froide.

 Quand on atteint la température de 95F, là, on sort de l'eau et sur le comptoir, on mélange rapidement (on demande de l'aide au besoin!) Pour transformer le sirop en sucre, il faut le faire à deux pour que ce soit assez fort que ça se transforme en sucre. Quand ça ressemble à une tire d'érable, elle se met à pâlir et un moment donné, il faut goûter un peu avec le bout de la langue.  Quand on commence à sentir les petits cristaux de sucre (donc c'est moins lisse) c'est qu'on approche du but!  On mélange encore, et dès que vraiment la couleur change et la texture aussi, il faut arrêter, on étend dans le moule et hop au frigo. Parfois, si on a un peu trop brassé, ça fige tout de suite en le mettant dans le moule.  On mouille alors nos mains et on l'écrase comme il faut pour l'étendre car c'est encore possible quand on vient juste de le faire.

Grand-papa Antoine et grand-maman Béatrice possédaient une cabane à sucre. Caroline en conserve de merveilleux souvenirs.  Le sucre d'érable était leur spécialité et grand-papa en gardait toujours congelé, pour faire plaisir à la visite!

sans gluten
Laisser un commentaire

12 Comments

  1. Genevieve Fortin
    Génial, il a l'air d'un "vrai"! ;) Question: pour l'étape après la baisse de température dans l'évier, il serait possible de battre au batteur sur socle? Merci!
    Répondre
    1. Caroline Roy
      Non, il faut vraiment brasser à la cuiller de bois. Le batteur sur socle n'a pas le même effet et le tout virera en sucre dur plutôt qu'en sucre "mou".
      Répondre
    2. Caroline Roy
      Non, il faut vraiment brasser à la cuiller de bois. Le batteur sur socle n'a pas le même effet et le tout virera en sucre dur plutôt qu'en sucre "mou".
      Répondre
    3. Caroline Roy
      Non, il faut vraiment brasser à la cuiller de bois. Le batteur sur socle n'a pas le même effet et le tout virera en sucre dur plutôt qu'en sucre "mou".
      Répondre
    4. Genevieve Fortin
      Ok! Merci de la réponse, ce serait pour l'an prochain! Ma main récemment opérée ne supportera pas de battre ou tenir le bol aussi longtemps! Bon temps des fêtes!
      Répondre
  2. Genevieve Fortin
    Oups, ce SERA pour l'an prochain! ??
    Répondre
  3. France Lamoureux
    Je vais l'essayer même si le Temps des Fêtes est terminé. Après tout, chaque jour doit être un jour de fête!!! Pour Caroline Roy. Ma mère épaississait son sucre à la crème dans un cabaret lisse avec une spatule en métal d'environ 10 cm (peut-être y en a-t-il en bois maintenant?). Elle ramenait le sucre de l'extérieur vers le centre en faisant le tour du cabaret. C'est moins exigent pour ta main!
    Répondre
    1. Caroline Roy
      En effet, ça peut être une bonne alternative moins ardue! Merci pour l'idée
      Répondre
  4. Sherley Thibeault
    Très bonne cette recette toute la famille a aimé ! Merci!
    Répondre
    1. Équipe de Jmagazine
      Merveilleux!
      Répondre
  5. J'ai trop attendu... j'ai dépassé le 242 degré je crois car le tout s'est transformé en tire très foncée. Puis c'est resté figé dans ma casserole.
    Répondre
  6. J'ai fait la recette mais je ne l'ai pas réussi...par contre maintenant j'ai du super bon sucre d'érable ??
    Répondre