Depuis la nuit des temps, les humains ont inventé différents types de produits pour l’hygiène dentaire car les douleurs dentaires et la mauvaise haleine ne datent pas d’aujourd’hui. Les Romains utilisaient des rince-bouches à l’urine contenant de l’ammoniaque qui blanchissaient les dents et des pâtes avec des cendres ou des coquillages broyés avec bâton fibreux végétal en guise de brossage.

Historiquement, dans les textes de médecine ayurvédique datant de 3000 à 5000 ans (Susruta Samhita et Charaka Samhita), la pratique traditionnelle du Gandusha, un rinçage à l’huile pour purifier la bouche avec l’utilisation d’herbes, est recommandée. Les bâtons de Neem, des feuilles de mangue ainsi que des bâtons de Miswak étaient utilisés pour se nettoyer les dents grâce à leurs fibres abrasives. Jugée sans preuves scientifiques suffisantes pour les instances dentaires officielles, la technique d’extraction à l’huile gagne en popularité davantage auprès du public ayant un intérêt pour la santé naturelle.

Il y a 130 ans, Drs Lawrence et Lambert ont formulé un rince-bouche à base de 3 huiles essentielles : le thymol, l’eucalyptus et la menthe, toutes ayant des propriétés antibactériennes sous la forme du rince-bouche Listerine inspiré par la première opération en milieu désinfectée de Dr Lister, chirurgien britannique. Critiqué récemment pour sa formulation avec alcool, un des facteurs de risque de cancer de la bouche, plusieurs patients me demandent si des alternatives plus naturelles existent pour se rincer la bouche. Étant moi-même adepte des produits naturels, voici le résultat de mes recherches et mes constations cliniques ainsi que les commentaires de mes patients et mes hygiénistes en ce qui à trait à la routine d’hygiène dentaire naturelle.
 
Pour la routine d’hygiène dentaire, la technique décrite dans les textes ayurvédiques consiste à se rincer la bouche la première chose en se levant le matin, avant de manger, avec une cuillère à thé d’huile pressée à froid de son choix de 2-20 min et la faire passer entre les dents et de recracher le tout dans un mouchoir pour éviter de boucher les tuyaux de plomberie. Il ne faut pas avaler l’huile ni l’aspirer car elle contient à ce moment plusieurs milliers de bactéries, cellules mortes, virus stagnants dans notre bouche toute la nuit. Elle aurait, selon les textes, des vertus détoxifiantes. Les recherches publiées actuellement démontrent l’effet antibactérien de cette technique tant pour les caries que pour la santé des gencives. Je pratique moi-même ce rinçage tout simplement parfois avec de l’eau, parfois à l’huile et je trouve la sensation en bouche très agréable et je poursuis par un gratte-langue, la soie et un brossage des dents. La technique d’extraction à l’huile ne remplace ni le dentiste ni les habitudes d’hygiène quotidiennes de soie dentaire, l’usage du jet d’eau pulsé Waterpik, la brosse à dent et 2 visites avec votre dentiste par année.
 
Actuellement, l’extraction à l’huile n’a qu’une poignée d’articles de littérature dans des échantillons très petits et n’est donc pas supportée par la communauté scientifique classique pour justifier ses vertus, mais les valeurs qui ont été étudiées à ce jour sont les suivantes: son impact sur la plaque, la carie, la mauvaise haleine, la bouche sèche, la gingivite, le soulagement des ulcères chez la patients ayant un cancer tête et cou. Pour prouver ses bienfaits chez les sceptiques, il faudra de plus gros échantillons de recherches et des études randomisées contrôlées plus reconnues et plus standardisées. Mais chez les adeptes du oil pulling, la technique est très appréciée.
 
Chez mes patients ayant un mode de vie holistique et ayant des problèmes de gencives, ceux ayant été assidus avec leur soins dentaires chez le dentiste et leur routine d’hygiène à la maison, j’ai remarqué cliniquement une amélioration de la santé de leurs gencives et eux aussi.
 
 
Référence : Original Publication Citation
Bekeleski, G., McCombs, G., & Melvin, W. (2012). Oil pulling: An ancient practice for a modern time. Journal of International Oral Health, 4(3), 1-10.