Les risques cachés pour la santé des manucures au gel

Les manucures au gel sont devenues la manucure à ongles préférée de nombreuses femmes ces dernières années, au lieu du vernis traditionnel existant depuis le début des années 1900. L'une des raisons est que la manucure au gel dure 2-3 fois plus longtemps qu'une manucure ordinaire (jusqu'à 4 semaines) et qu'elle conserve son fini brillant. Cela sonne bien et sans danger, non? 

En fait, les manucures au gel peuvent durer aussi longtemps, car les ongles restent sous la lumière ultraviolette (UV) plusieurs fois au cours du processus de manucure, ce qui permet au gel de sécher plus rapidement. Si vous avez souvent recours à des manucures au gel, pensez au nombre de fois où vos ongles ont été exposés aux rayons (UV).

Prenez l’histoire de la meilleure amie de Lauren Ann, qui régulièrement se faisait faire sa manucure au gel et a fini par développer un cancer de la peau appelé mélanome. Lauren Ann déclare :  ‘’Avant son diagnostic, je n'avais pas trop réfléchi aux dangers de la lumière UV si près des doigts / ongles, en particulier avec un composé chimique plus récent (gel).  Elle est allée consulter un dermatologue. Il lui a diagnostiqué une forme rare de cancer et elle a subi une intervention chirurgicale. Même si son dixième ongle lui manque beaucoup, elle a de la chance que le cancer ne se soit pas répandu. ‘’

La meilleure amie de Lauren Ann a attrapé le cancer de la peau et elle avertit toutes les personnes qui souvent aiment se faire faire de la manucure au gel de ne pas perdre de vue les effets néfastes des rayons UV.

Les lampes à ongles sont-elles vraiment liées au cancer de la peau?

Elizabeth K. Hale, vice-présidente de la Skin Cancer Foundation, a publié un rapport sur les risques liés aux lampes à ongles, où l’on peut y lire ceci :

« Les lampes à ongles émettant des rayons ultraviolets font désormais partie de la plupart des déplacements au salon de manucure, ce qui amène de nombreuses clientes à s'interroger sur la sécurité des manucures. Ces lampes sont généralement utilisées pour les manucures ordinaires à séchage rapide, et elles sont en fait nécessaires pour définir des manucures au gel. Certaines lampes à ongles sont appelées lampes « UV », et certaines sont appelées lampes à LED, mais les deux émettent des rayons UV. Elles produisent principalement des rayons UVA, qui ont été associés au vieillissement prématuré de la peau et au cancer de la peau. Cependant, même les plus intenses de ces appareils ne présentent qu'un risque UV modéré - un risque bien inférieur à celui des appareils de bronzage UV.

Pour jouer en toute sécurité avec les manucures au gel, la Skin Cancer Foundation recommande d'appliquer un écran solaire à large spectre (UVA / UVB) sur les mains 20 minutes avant l'exposition aux rayons ultraviolets. Si vous optez pour une manucure régulière, le plus sûr est de permettre aux ongles de sécher à l'air naturellement, en évitant les lampes sèches. N'oubliez pas que toutes les lampes à ongles produisent des rayons UV. "

Dans un rapport publié par la FDA qui citait une étude de 2013, on notait que les facteurs suivants créaient une sensibilité accrue aux rayons UVA:

  • Les contraceptifs
  • Médicaments hormonaux œstrogènes
  • Antibiotiques
  • Une variété de lotions, de produits pour la peau et de parfums
  • Certains suppléments, y compris le millepertuis

De plus en plus de preuves provenant de sources indépendantes suggèrent qu'il existe un risque accru de mélanome / cancer de la peau avec l'utilisation régulière de lampes à ongles UV / LED qui l'emporte sur les preuves de chercheurs biaisés qui suggèrent que ce n'est pas le cas.  Il serait logique de faire preuve de prudence et de prendre des mesures simples pour réduire votre risque de cancer.

Conseils pour une manucure la plus sûre

Passer au vernis régulier peut paraître une meilleure option pour éviter les dangers du vernis à ongles en gel lorsque vos ongles sont sous la lampe ?

 

Les vernis à ongles ordinaires présentent leurs propres dangers. Dans une étude de recherche portant sur des substances chimiques toxiques chez 24 femmes, 100% des participantes ont montré des signes de phosphate de triphényle (TPHP) après 10 heures d'application de vernis à ongles. Cette statistique est alarmante car le TPHP perturbe le système endocrinien humain qui contrôle nos hormones et pose des risques graves pour la santé de quiconque y est exposé. 

Il est donc recommandé de peindre ses ongles avec un vernis non toxique.   Maison Jacynthe proposent des vernis à ongles qui sont formulés SANS formol, résine de formaldéhyde, toluène, phtalate de dibutyle, parabène, xylène, camphre, styrène et benzophénone. Uniques sur le marché, ils sont exempts de 9 à 10 produits toxiques, soit la garantie écologique la plus élevée dans ce domaine! Entre 75,5 et 80% d’origine naturelle et enrichis de silicium organique aux vertus fortifiantes et protectrices et certifiés par PETA donc sans cruauté sur les animaux. Ici les magnifiques couleurs offertesSans oublier le dissolvant 100% naturel et super efficace et qui dégage une odeur si agréable !

Pour une routine de soins pour les ongles sans danger pour la santé, adopter Maison Jacynthe est sans aucun doute un choix sensé !

Réf :  https://theheartysoul.com/hidden-health-risks-gel-manicures-2/?utm_source=THS&utm_content=68299-D1L7&fbclid=IwAR1YdXGugciy9h2XlLFrpGJ_iFf-kyHd9EUqurUegLmaXghqwHAIou06_mM