Écrit par: L'équipe Maison Jacynthe
|
Publié le: 23 mars 2022
Guggul, pour d'heureux massages interstitiels, histoire de bien saluer le printemps!
Quelle belle correspondance entre les huiles de Myrrhe, Épinette et Camphre, quelle synergie! En y ajoutant  l’huile de pépin de raisin, on retrouve un élixir aux multiples actions purifiantes, éclaircissantes, antioxydantes … Une cure de jouvence pour honorer l’arrivée du printemps!
 
Cette résine ayurvédique, la myrrhe (communément appelée Guggul) agit au cœur même de la cellule portant donc son action purificatrice sur tout l’organisme. 1
­
Un peu d'histoire... 2
 
Depuis l'Antiquité, la résine de Myrrhe est utilisée pour traiter la douleur, les infections de la peau, les maladies inflammatoires, les diarrhées et les maladies parodontales.
 
Elle fut l’un des trois cadeaux apportés par les rois mages à l’enfant Jésus (l'or, l'encens et la myrrhe).  Dans l’Égypte antique, elle était utilisée pour les embaumements. La myrrhe, cette gomme-résine provenant de l'arbre à myrrhe, est utilisée depuis l'Antiquité (on la retrouve dans des textes assyriens de 1700av. J-C) et connaît actuellement un regain d'intérêt.
 
Voici quelques-unes des vertus qui en ont fait un remède inscrit dans les mythes :
 
  • Affections cutanées : plaies superficielles, abcès, peaux squameuses, eczéma, escarres, cicatrisation difficile.
  • L'huile essentielle de Myrrhe contient jusqu'à 90 % de sesquiterpènes (groupe moléculaire aux effets sédatifs, apaisants, anti-inflammatoires, cicatrisants, astringents).
 
Pour la médecine Ayurvédique, Guggul dégage les canaux subtils, ou le réseau interstitiel.
 
Qu'est-ce que le réseau interstitiel?
 
L’interstitium est un réseau de tissus situés juste en-dessous de la peau mais au-dessus des muscles. Ce réseau contient 10 % de notre masse liquide et échange avec la lymphe et le réseau sanguin, des matériaux aux cellules. Le liquide interstitiel recueille également les déchets évacués par les cellules, qui en contact avec le circuit lymphatique, drainent ceux-ci vers les émonctoires.
 
Clair et incolore, le liquide interstitiel baigne et entoure les cellules du corps et constitue un moyen d’échange vital.
­
Les études menées sur le Guggul prouvent qu’il a la capacité d’éliminer les toxines qui s'accumulent dans le liquide interstitiel.
 
Les vertus de la Myrrhe
 
Les antioxydants extraits de la Myrrhe aident à nettoyer, rajeunir et protéger la peau. Cicatrisante et régénérante cutanée puissante.
­
Dotée de vertus astringentes, la Myrrhe contribue à stimuler le processus de cicatrisation de la peau, et permet donc de lutter contre les affections cutanées comme l'eczéma ou l'acné.
 
Références :
1-Ajaikumar B. Kunnumakkara, Kishore Banik, Devivasha Bordoloi, Choudhary Harsha, Bethsebie L. Sailo, Ganesan Padmavathi, Nand K. Roy, Subash C. Gupta and Bharat B. Aggarwal. Googling the Guggul (Commiphora and Boswellia) for Prevention of Chronic Diseases Front. Pharmacol., 06 August 2018 https://doi.org/10.3389/fphar.2018.00686https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fphar.2018.00686/full 
2-Propriétés de la plante entière : http://www.wikiphyto.org/wiki/Myrrhe_du_Balsamier
Article précédent:
Article suivant:
Commentaires

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

Vous n'avez pas de compte ?

Sign Up for free

About author

L'équipe Maison Jacynthe

Abonnez-vous à l’infolettre