Astaxanthine - Antioxydant

Écrit par: L'équipe Maison Jacynthe
|
Publié le: 2 avril 2022
Astaxanthine - Antioxydant

 

L’utilisation de compléments remplis d’antioxydants, entre autres pour améliorer ou maintenir les fonctions cognitives, est devenue un sujet d'intérêt au fil des dernières années. L’astaxanthine en est un au grand potentiel qui fait l’objet de plusieurs études.

 

Qu’est-ce que l’astaxanthine?

C’est le pigment responsable de la couleur orange du saumon et des fruits de mer. C’est un caroténoïde xanthophylle que l’on l’extrait d’une algue (Haematococcus pluvialis) pour les suppléments. On lui accorde de puissantes capacités antioxydantes.

L'astaxanthine, est utilisée comme complément nutritionnel, agent antioxydant et anticancéreux, prévient le diabète, les maladies cardiovasculaires et les troubles neurodégénératifs, et stimule également l'immunisation. Les effets de l'astaxanthine sur la nutrition humaine ont été publiés par divers auteurs. Un supplément d'astaxanthine à 3,6 mg par jour peut être bénéfique pour la santé, comme l'ont rapporté Iwamoto et al. 1

 

Quelques études sur différents effets

 

Effets anti-inflammatoires

Selon une étude effectuée pour déterminer les effets de la supplémentation en astaxanthine chez des patients diabétiques de type 2 dont la pathogenèse est associée au stress oxydatif chronique et à l'inflammation. Il s’est avéré que l’astaxanthine a montré un effet protecteur sur le stress oxydatif induit par le glucose élevé et aurait donc un impact anti-inflammatoire important. 2

 

Effets sur la fatigue mentale

Également une autre étude avait pour but d'évaluer l'effet d'une supplémentation alimentaire en astaxanthine et sésamine (AS), de puissants antioxydants d'origine alimentaire, sur la fatigue; car une fatigue intense peut affecter négativement la qualité de vie et le stress oxydatif peut jouer un rôle dans son mécanisme. 

Les critères de jugement secondaires comprenaient d'autres sentiments subjectifs, l'efficacité au travail, l'activité nerveuse autonome, niveaux d'un marqueur de stress oxydatif et sécurité. Une partie du groupe devrait prendre le supplément et une autre partie, un placebo.  La supplémentation en AS était associée à une récupération significativement améliorée de la fatigue mentale par rapport au placebo.  En conclusion, la supplémentation en AS pourrait favoriser la récupération de la fatigue mentale qui est ressentie par de nombreuses personnes en bonne santé. 3

 

Effets sur les fonctions cognitives

Une autre étude, cette fois-ci, a été faite pour évaluer les effets sur une période de 6 et 12 semaines la prise d’un supplément contenant de l’astaxanthine et sésamine chez un groupe de personnes en bonne santé mais atteintes de troubles cognitifs légers. Les résultats appuyaient que l’utilisation quotidienne permettait d’améliorer les fonctions cognitives. 4

 

Effets sur la peau

La capacité de l’algue même à se protéger des effets des rayonnements ultraviolets intenses peut aider à éviter les coups de soleil.  L'astaxanthine peut empêcher l'épaississement de la peau et réduire la réduction du collagène contre les dommages cutanés induits par les UV. 5, 6, 7

Des doses aussi petites que 2 mg par jour aident à améliorer l’intégrité de la barrière cutanée (aident, entre autres, à une meilleure hydratation) et l’élasticité pour contrer les dommages du soleil.8 Il faut cependant quelques semaines aux pigments pour s'accumuler dans les tissus. À 6 mg par jour durant 8 semaines, on constate une amélioration des pattes d’oie (petites rides près des yeux), des rides, de l’élasticité et de la perte d’eau transdermale.9

De la même façon, en prenant 2 à 4 mg d'astaxanthine par jour pendant les quelques semaines précédant la prise de radio ou scanner, un certain degré de protection contre l’exposition à ces radiations peut être gagné. 10

 

Références :

1.       Iwamoto T., Hosoda K., Hirano R., Kurata H., Matsumoto A., Miki W., Kamiyama M., Itakura H., Yamamoto S., Kondo K., Inhibition of low-density lipoprotein oxidation by astaxanthin. J. Athéroscler. Thromb. 2000; 7: 216–222. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11521685/

2.       Nafiseh Shokri-Mashhadi, Maryam Tahmasebi, Javad Mohammadi-Asl, Mehrnoosh Zakerkish , Majid Mohammadshahi. The antioxidant and anti-inflammatory effects of astaxanthin supplementation on the expression of miR-146a and miR-126 in patients with type 2 diabetes mellitus: A randomised, double-blind, placebo-controlled clinical trial. Int J Clin Pract. 2021 May;75(5): e14022.  doi: 10.1111/ijcp.14022. Epub 2021 Feb 2. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33445213/

3.       Ayano Imai, Yuriko Oda, Naoki Ito, Shinobu Seki, Kiyotaka Nakagawa, Teruo Miyazawa, Fumitaka Ueda. Effects of Dietary Supplementation of Astaxanthin and Sesamin on Daily Fatigue: A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled, Two-Way Crossover Study. Nutrients. 2018 Feb 28;10(3):281.  doi: 10.3390/nu10030281. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29495607/

4.      Naoki Ito, Hitomi Saito, Shinobu Seki, Fumitaka Ueda, Takashi Asada. Effects of Composite Supplement Containing Astaxanthin and Sesamin on Cognitive Functions in People with Mild Cognitive Impairment: A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled. J Alzheimers Dis. 2018;62(4):1767-1775.  doi: 10.3233/JAD-170969. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29614679/

5.       Ranga Rao A., Sindhuja HN, Dharmesh SM, Sankar KU, Sarada R., Ravishankar GA. Effective inhibition of skin cancer, tyrosinase, and antioxidative properties by astaxanthin and astaxanthin esters from the green alga Haematococcus pluvialis. J. Agric. Chimie alimentaire. 2013; 61 :3842-3851. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23473626/

6.       Hama S., Takahashi K., Inai Y., Shiota K., Sakamoto R., Yamada A., Tsuchiya H., Kanamura K., Yamashita E., Kogure K. Protective effects of topical application of a poorly soluble antioxidant astaxanthin liposomal formulation on ultraviolet-induced skin damage. J.Pharm. Sci. 2012 ; 101 :2909–2916. doi: 10.1002/jps.23216. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22628205/

7.       Santos SD, Cahú TB, Firmino GO, de Castro CC, Carvalho LBJ, Bezerra RS, Filho JL Shrimp waste extract and astaxanthin: rat alveolar macrophage, oxidative stress and inflammation, J. Food Sci. 2012; 77:141–146. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22757706/

8.       Yoon HS, Cho HH, Cho S, et al. Supplementation with dietary astaxanthin combined with collagen hydrolysate improves facial elasticity and decreases matrix metalloproteinase-1 and -12 expression: a comparative study with placebo. J Med Food. 2014 Jul;17(7):810-6. doi: 10.1089/jmf.2013.3060. PubMed PMID: 24955642. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24955642  

9.       Tominaga K, Hongo N, Karato M, Yamashita E. Cosmetic benefits of astaxanthin on humans’ subjects, Acta Biochim Pol. 2012;59(1):43-7. PubMed PMID: 22428137.  http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22428137

10.     John E. Dore, Ph.D. Astaxanthin and Cancer Chemoprevention, Cyanotech Corporation, Kailua-Kona, Hawaii, USA. http://www.cyanotech.com/pdfs/bioastin/batl08.pdf

Article précédent:
Article suivant: