L’alimentation moderne est trop sucrée, transformée et dégarnie de sens et d’important. Les bons gras & protéines sont importants!

 

Mon alimentation idéale progresse!

Donc l'idée pour miser sur la santé métabolique consisterait à diminuer les glucides (qui ne goûtent pas nécessairement sucrés comme dans les riz, pâtes, pain, patates... et comme nous l'a appris Jean-Yves, concernant le riz ou les patates, intéressant à savoir que lorsqu’ils sont cuits, réfrigérés et réchauffés, leur apport glycémique est réduit de 50 %!). La bonne idée : ajouter des protéines et des bons gras alors que l'abondance de légumes est toujours de mise. 

Je souhaite pour ma part une alimentation hautement digeste et rentable, qui me procure de l'énergie, avec laquelle ma masse musculaire profite, tout en permettant des articulations saines pour bouger longtemps, de bonnes sources d'antioxydants, de nitrites

  • Jus de racines et Fibres au matin
  • Beaucoup moins de smoothie et j'enchaine avec collagène* agrumes et Complet dans l’eau. 
  • Salade de 12-14 légumes variés, avocat en bon gras, noix ou graines, pousses et fèves mung en germination, herbes puis ajout d’épices dans ma sauce salade; un non végane sans cruauté pourrait y ajouter des œufs.
  • Lait protéiné.
  • Décoctions de Chaga ou infusion de jiaogulan ou boissons avec huiles essentielles pour m'égayer! 

 

Je remplace une partie de la farine dans mes recettes par la farine d’amandes, farine de noisettes et protéine de riz, par exemple, j’ajoute ma protéine de riz brun fermenté aux muffins et à mon lait végétal au chocolat protéiné (lait végétal maison ou non avec 1 part de protéine vanille, 1 part de protéine chocolat et 1 part de cacao à 22 % de gras); si délicieux que Jonathan se promène avec son shaker sous le bras. 

J’ai donc mon apport en protéines par l’entremise des Protéines végétales, du Collagène et de mon Complet, en plus de mes germinations, noix, ... déjà intégrées à mes salades.  J’ai ajouté des suppléments à mon assiette, une variété de vitamines & minéraux qui font la différence. Même si j’ai un excellent mode de vie.

Je les prends donc tous le midi (sauf le magnésium, le soir) avec salade, jus vert ou rouge! Pour la vitamine D, je suis l’équation proposée par Jean-Yves Dionne (le poids en kilo X 50), je prends aussi 2 suppléments d'oméga-3 et la vitamine C, matin et midi. 

 

*Note aux véganes (et je suis plus qu’ouverte à la discussion constructive, tous nos choix sont pris avec conscience, respectent nos valeurs et les animaux-humains-planète) : notre collagène vient des résidus d’une pêche écoresponsable. Il s’agit donc d’une valorisation des rebuts de cette industrie. Le « collagène végane » n’existe pas. Il s'agit souvent que d’un acide aminé ou quelques acides aminés de synthèse et ne génère pas les bénéfices recherchés. Je me considère végane et je choisis ce collagène hautement assimilable et rentable provenant des résidus marins, combiné à l’acide hyaluronique végétal. Et je vis un impact bénéfique autant sur mes articulations que sur ma peau. 

Pour ceux qui sont presque totalement végétariens car ils ont adopté un mode de vie anti-cruauté, le collagène, les omégas ainsi que la vitamine D sont fabriqués à partir de déchets. Donc aucune barbarie ne fut exercée dans l’approvisionnement de ces ingrédients. 

Si vous le souhaitez, nous pourrions avoir une version végane, mais n’ayant pas les mêmes effets. Vous me direz. C’est comme la vitamine D3 (qui provient de la lanoline de la laine de moutons que l’on tond sans les meurtrir) VS la D2, végane ou comme les omégas 3 qui viennent aussi des rejets marins VS les omégas 3 véganes dont l’impact sur la santé est questionné par nos consultants et spécialistes... 

Je crois en la valorisation des rebuts pour notre terre, pour nous, pour un équilibre. Tout est dans la conscience et les choix respectueux, à mon humble avis!