Réaliser la quantité de glucides dans nos assiettes; les glucides sont, oui, dans tout ce qui est sucré, raffiné mais aussi, dans les pains, pâtes, patates, riz... Comme quoi, les glucides sont trop présents dans nos menus. Une belle cible serait de 30 glucides par repas (alors qu'en moyenne en Amérique du Nord on serait facilement à 100 g par repas). Pour les compter, sur le tableau des valeurs nutritionnelles, on calcule les glucides totaux moins les fibres. On obtient donc les glucides nets. Une alimentation trop riche en glucides peut entrainer : de l’embonpoint, le syndrome métabolique, le prédiabète et toutes les situations dommageables associées et surtout, un inconfort de vivre. Alors que nous souhaitons tous avancer dans le temps dans un bien-être durable pour apprécier se lever à chaque journée. 

On veut s'éloigner des glucides... sans virer fou! On en prendra toujours, il y en aura dans nos greens, dans notre chyavanprash, etc. Soyons plutôt conscients et revenons à une belle densité nutritive, à une alimentation qui fait du sens pour notre système, à ce que c'était, au final, le moins transformé possible. Évitons les codes-barres, les mots incompréhensibles. Misons sur une alimentation qui procurera à nos cellules, à notre métabolisme, ce dont il a besoin pour bien fonctionner. Ainsi, aussi, il arrêtera de crier famine comme lorsqu'il se retrouve devant des aliments - qui ne devraient portés ce nom - dénutris, qui ne le servent pas, avec lesquels il ne sait quoi faire. Et dans quels cas, il continue d'avoir faim pour de la vraie nourriture...

Sur quoi miser?

-Les protéines : on en a besoin! Des enfants qui se bâtissent, aux ados et aux adultes avançant dans le temps! Les protéines jouent un rôle crucial, oui pour la masse musculaire mais encore, elles construisent les équations responsables de plusieurs fonctions. En exemple, une cliente par le seul ajout à son menu d'un shake protéiné a vu son mouvement intestinal reprendre. J'imagine donc les protéines comme des équipes d'athlètes qui prennent part activement aux fonctions de notre système. 

Lors d'une de nos émission, Valérie nutritionniste fonctionnelle expliquait les éléments nécessaires aux réactions biochimiques : vitamines et minéraux, vitamines du complexe B en grande quantité, des antioxydants pour contrôler les radicaux libres. Lors d'une détox, le foie prend les différentes molécules (de trop, néfastes ou qui ont simplement terminé leur travail), les rend plus solubles dans l’eau, donc plus facile à éliminer.

Pour se faire, il a besoin d'acides aminés (les protéines sont formées d'acides aminés).  À chaque fois que l’on mange, en sachant quels aliments favoriser (riches en complexe B, vitamine C, les acides aminés), on entretient les fonctions souhaitées. 

Chaque repas devrait avoir sa bonne dose de protéines...assimilables!

-Les bons gras sont nécessaires telle l'huile dans un moteur ou dans un mécanisme pour qu'il soit fluide, qu'il fonctionne bien. Comme le rappelle Jean-Yves, les bons gras sont utilisés depuis toujours et existent en pressant la graine, le fruit : huile d'olive, d'avocat, de coco; ajoutons-y les noix (en beurre aussi) ou l'aliment entier (avocat). En pays nordiques, il n’est pas rare de manquer de gras et d'en constater les effets jusque sur notre peau alors sèche. Les oméga-3 sont aussi essentiels pour les fonctions cognitives. L'huile TCM sera merveilleuse pour aider à générer de l'énergie et pour la satiété : si vous avez faim entre les repas, demandez-vous si vous avez assez de gras dans votre menu! Un repas devrait nous combler jusqu'au prochain... J'ai ainsi pondu le carré que vous connaissez (de cacao, protéines & beurre de graines de citrouille) pour venir compléter notre repas avec bons gras et protéines. Voilà soutenant ET énergisant.

-Les fibres : non strictement nécessaires, on aura réalisé en constatant que les enfants épileptiques suivant un régime strict cétogène (que des protéines et des gras) n'ont pas de soucis de transit. Cependant, elles sont très importantes pour le microbiote et la fonction de l’intestin. Je ne pourrais m'en passer. Elles contribuent largement à mon bien-être et le soutiennent. Sans elles, il me manque un élément, je peux même développer une fébrilité moins agréable. Je les apprécie pour le mouvement auquel elles participent, pour le ménage qu'elles permettent chacune à leurs façons (et encore une fois, je ne parle pas d'avoir un système digestif immaculé! Neni!! Nous souhaitons une flore saine bien active; je reviens à cette notion de mouvement); elles peuvent aussi ralentir l'absorption du sucre, participer à la réduction des facteurs non souhaités au niveau du cholestérol, etc. Je mise sur le psyllium (l'acacia sera plus doux pour les intolérants à cette forme de mucilage) et les fibres des fruits & légumes. Mes portions respectives me permettent d'atteindre la cible qui ne fait pas l'unanimité de 30 g de fibres entières, performantes, par jour. Encore une fois, un essentiel bien-être pour moi, à valider pour chacun.

-Les couleurs : on m'a donné le titre de la reine des polyphénols, j'en suis bien fière. La diversité de couleurs crues (sans être crudivore, oui au froid on a besoin de se réchauffer) rime avec vie, une vie sans âge aussi. Si je suis loin de ma salade, je m'en ennuie. Je ne retrouve cette qualité vibrante & nutritive dans aucune autre recette. Elle m'attend, elle accompagne chaque plat, sans jamais se ressembler. Avec elle seule, plusieurs ont retrouvé leur énergie en après-midi. Sa richesse en crucifères permettra aussi la détox (comprendre un système non encombré qui fonctionne à son meilleur). Encore une fois, les intestins irritables, comme pour le psyllium, auront du mal à l'assimiler. À tester pour chacun. Au goût, tous s'y plairont, s'y surprendront et y reviendront. Je sais maintenant que lorsqu'on donne à notre corps une richesse nutritive non transformée (salade), ou le moins transformée possible (carré collation), il en redemande. Il reçoit enfin ce dont il a besoin pour bien fonctionner.

-Jus de citron, racines de curcuma & gingembre : allo le réveil matin tout aussi addictif.

Hors alimentation mais je l'inclus ici car il peut aider voire sauver la digestion : 

- L’incontournable Ami : il peut aider quand le mouvement du péristaltisme (le transit) est absent. Quand l’intestin refuse d’effectuer son travail, il est l’outil qui aide à faire… passer. Occasionnellement, il est pertinent, voire un sauveur. Cependant, attention, comme tous les laxatifs stimulants, ne le prenez pas régulièrement au risque de découvrir son côté sombre. 

Bien sûr, il faut tout faire le reste pour maximiser l’efficacité de ses intestins : fibres, bons gras, acides aminés/protéines, mouvements et exercices. Mais si le problème devient sérieux au point d’être ballonné avec beaucoup d’inconfort, alors appelez l’Ami au renfort.

 

Voici ce que je vous propose comme menu, que vous pouvez recevoir à la maison tout frais & préparé via ce lien (en commandant avant 8 h le matin, du lundi au jeudi, vous recevez le lendemain dans une boite réfrigérée)

Vous pouvez commencer par un vrac salade (5 repas, super pour le dîner), puis un jus jaune tonique (5 shooters, pour débuter la journée), 1 jus vert pour goûter la Jouvence fraîche, 1 rouge pour remplacer le vin ici et là.

Puis nouveautés disponibles en ligne :

Boulette burger, avec protéine végé! Que vous pouvez ajouter dans votre salade!

Et le carré collation en guise de bouchées dessert qui nous comblent et nous procurent l’énergie avec laquelle il fait du bon renouer!

Ajoutez un de nos mélanges protéines (vanille et/ou chocolat), huile tcm, si vous voulez, un mélange muffin aux ingrédients nutritifs qui font du sens et WoW!

Vous avez là un menu merveilleux tout prêt :

-À jeun : jus jaune 

-Déjeuner : shake protéiné avec TCM, vous avez faim : muffin ou carré

-Lunch & souper : salade avec burger

N’hésitez pas à manger ce que vous souhaitez après la salade! Elle remplacera les féculents qu’on souhaite éviter, mais vous pouvez miser aussi sur vos sources de protéines maisons & bons gras préférés! 

Et comment choisir ses suppléments? À lire ici!