RENAÎTRE DE SES CENDRES©2017 Danièle Starenkyj

Rebondir, repartir, se relever, redémarrer, relever la tête quand le malheur nous a frappé de plein fouet, comment y arriver ?

La nature renaît de ses cendres. La photo d’un plant d’orchidées sauvages perçant les cendres au pied d’un arbre calciné par une coulée de lave après l’éruption du volcan St-Helens aux États-Unis, est à jamais gravée dans mon esprit. Et puis, il y a aussi celle de ce bouquet de fleurs arctiques niché au creux de fanons de baleine boréale en décomposition, et éclos après l’hiver polaire

Des communautés renaissent de leurs cendres. La Seconde Guerre mondiale  a été un enfer, mais des décombres de cette conflagration sont sortis des hommes et des femmes – penseurs, psychiatres, scientifiques, médecins, artistes, et autres – qui, ayant cerné l’horreur des philosophies nihilistes, ont embrassé avec courage et persévérance le rude labeur de relever une société qui était sombrée dans l’inhumanité.

Questionné sur les conditions de la RÉSILIENCE d’une communauté humaine, le Dr Boris Cyrulnik, un résiliant de cette guerre, a affirmé qu’il fallait deux choses : a) De la solidarité entre les individus et b) du sens.

De la solidarité, c’est trouver le courage de regarder l’autre suffisamment longtemps dans les yeux pour voir que de ne pas lui tendre la main c’est se noyer soi-même.

Du sens, c’est comprendre le pourquoi de ce qui est arrivé et son comment.  Pourquoi et comment en arrive-t-on à la haine de l’autre ?  Pourquoi et comment l’invitation à aimer son prochain, même s’il est un ennemi, ne résonne-t-elle plus dans la conscience individuelle au point que le commandement : « Tu ne tueras point » ait perdu de son autorité impérative ?

Solidarité. Sens1. Il faut prendre le temps d’être lucide. Sans honnêteté scrupuleuse, sans intégrité, sans grande droiture, on ne peut espérer survivre à l’infamie, en renaître, et se remettre en route dans la bonne direction. ©2017.

1. Danièle Starenkyj, RÉFLEXIONS POUR UNE VIE MEILLEURE, Pensées infinies, Orion.