"Tous les parfums créés sont élaborés exclusivement à partir d'extraits végétaux naturels dont les extraits CO2, parfois des absolus en fonction de mes envies de parfumeurs, d'isolats naturels comme : la vanilline, la coumarine, le linalol ex bois de shiu, le géraniol ex palmarosa, acétate de linalyle ex sauge sclarée et entre autres le mcp hydrate  ou  (natural Methyl Cyclopentenolone Maple Lactone) molécule au nom barbare à partir de laquelle j'imagine la facette sirop d'érable. Les noms des molécules ne sont pas forcément sexy , je te l'accorde.

Autres exemples : le cis 3 héxénol isolat naturel issu d'une fraction de distillation de l'huile essentielle de basilic à pistou avec lequel je conçois des fragrances aux notes d'herbe fraîches et coupées.

À tout cela, je rajoute bien entendu les plus grands crus d'huiles essentielles bio principalement issues d'amis distillateurs et la production de mon père.

Des petites subtilités maison, pour réduire la teneur en alcool (même si bio) et son côté agreste, je rajoute de l'eau déminéralisée et parfois des eaux florales et/ ou hydrolats aromatiques. Ça donne du cachet au parfum et plus de naturalité !

En outre, ce qui est important c'est in fine mon savoir-faire de parfumeur car les molécules ne font pas tout.

Avec plaisir pour te montrer par skype une partie de mon labo à la maison pour te familiariser avec ces matières premières différentes de l'aromathérapie.

J'espère que cela t'éclaire sur la manière dont je travaille tes parfums."

 

Jean-Charles Sommerard

À savoir : 

-L'huile essentielle est obtenue après un processus de distillation à la vapeur d'eau d'une plante ou d'une de ses parties.

-Lorsque l'essence est naturellement présente dans des petites poches du péricarpe (l'écorce ou le zeste), comme dans le cas des agrumes de la famille des Citrus, elle est recueillie par expression à froid (ne connait aucune modification biochimique)

-l'extraction à l'alcool éthylique est utilisée pour les oléorésines comme pour la vanille qui ne se distille pas (on lave dans 5 fois le poids en alcool qu'on distille par la suite sous vide) 

-l'extraction au CO2 est pratiquée lorsque la distillation est difficile ou délicate, pour extraire toute sorte de molécules d'une substance végétale  

-l'enfleurage (graisse saturée de molécules odorantes) est utilisée pour les fleurs fragiles

Et lisez ceci concernant les molécules végétales: 

Voilà pourquoi on est dans le parfum naturel et pourquoi il devrait être la seule option envisageable. Merci à la Dr en chimie qui soulève la question des molécules vivantes à laquelle répond Jean-Charles:

À titre personnel, je trouve l'image des molécules vivantes très parlante car il s'agit de molécules naturelles issues d'une extraction ou d'un fractionnement naturel type distillation. À cela s'ajoute la charte naturopathique à laquelle je suis aussi attaché et qui prône le fait qu'une matière naturelle obtenue de manière naturelle est métabolisée par le corps plus facilement que si celle-ci est issue de synthèse.

J'ai décidé aussi en tant que parfumeur de composer avec des matières qui apportent de la vie au corps car bio pour la plupart et donc dépourvues d'engrais ou de pesticides. En outre, je considère que les matières synthétiques de la parfumerie n'apportent pas forcément la même énergie de vie au sens vrai et figuré.La dimension biochimique des produits n'est pas là même!

Soyons clair, il est de coutume de travailler avec des matières de synthèses et/ou des absolues obtenues entre autres à base de solvants tels que l'héxane. Qui voudrait de cela sur la peau? J'ai la chance de côtoyer professeurs, médecins, pharmaciens, neurobiologues qui ont bien compris l'intérêt de ma démarche car ils savent que c'est aussi in fine le grand débat de demain.

Car si tout le monde était au fait des ces pratiques d'extractions et/ou d'utilisations de matières premières issues de la synthèse et des plausibles répercussions sur la santé, le grand public appréhenderait la parfumerie autrement. Mais le débat ne situe pas là, car les Maisons JACYNTHE et SEVESSENCE ne sont pas là pour entrer dans un quelconque combat entre molécules de synthèses et molécules naturelles dites vivantes dans le milieu, il s'agit ici d'une autre approche de la parfumerie. A vous de choisir

Nous insistons sur le fait que tout est uniquement naturel car dans le milieu de la parfumerie, il est courant d'acheter ces mêmes matières premières en synthétique aussi ! C'est donc un vrai choix éco que nous faisons Jacynthe & moi avec une distinction et un positionnement uniques : la parfumerie "vivante" et bienfaisante.