Massage Anti-âge pour les rides à imprimer ici

& en démo ici :

Le modelage profond permet d’exercer sur les tissus et masses musculaires une véritable gymnastique faciale antiâge, sorte de lifting naturel obtenu par des manœuvres remontantes, permettant de contrer le relâchement des traits sous l’effet de la gravité.

Le massage va permettre une accélération des échanges au sein des tissus induisant une amélioration des circulations lymphatiques et sanguines.

Les tissus mieux irrigués et drainés, sont mieux nourris, mieux nettoyés, se régénèrent mieux, d’où résulte un véritable soin de Rajeunissement à lui tout seul.

Le modelage profond est un massage facial qui agit sur la musculature, la microcirculation et la circulation profonde de la peau, permettant un apport d’oxygène. Excellent traitement antiâge et antirides, il peut également être utilisé sur des peaux jeunes en prévention ou comme massage relaxant.

Plusieurs matières peuvent-être utilisées pour ce massage : huile végétale neutre, Sérum neutre, Sérum à la Rose, au Néroli, au Vétiver, Élixir à la Myrrhe, Jasmin Rose, Sérum d’Or.  Également les mousselines, les beurres ou tout simplement avec l’huile nettoyante

Chaque manœuvre est répétée 3 à 7 fois.

La pression est moyenne à forte, sans toutefois déranger la détente.

Temps du Modelage : 15 à 20 minutes

 

Petit rappel sur les muscles du visage:

Les principaux muscles Faciaux;

  • Le frontal (sollicité par le plissement du front) -
  • Le sourcilier (mobilise les sourcils)
  • Le pyramidal (contracte les sourcils, entre les yeux)
  • L’orbiculaire (permet la mobilisation des paupières)
  • L’orbiculaire des lèvres (resserre les lèvres et ferme la bouche)
  • Les zygomatiques (relèvent les commissures des lèvres et permet le sourire)
  • Le buccinateur (le souffle)
  • Les triangulaires des lèvres (permettent l’étirement des commissures labiales vers l’extérieur)
  • La houppe du menton (permet l’avancement de la lèvre inférieure)
  • Les muscles peauciers du cou (permettent la tension de la peau sous le cou)

Le visage possède une vingtaine de muscles peauciers qui contribuent à l’expression faciale. Il s’agit de muscles striés susceptibles d’exécuter sur commande un nombre infini de contractions et d’étirements. Comme tous les autres muscles du corps, ils doivent être travaillés pour maintenir et remplir pleinement leurs rôles de soutien de la peau.

Non sollicités, ils s’atrophient insidieusement, au fil des ans, perdent leurs tonus, se relâchent, se laissent envahir par la graisse, et sont à l’origine de l’affaissement des traits et de l’empâtement du visage. N’étant plus correctement soutenue par le plan musculaire sous-jacent, la peau à son tour perd sa tonicité et sa fermeté.

Il faut savoir d’autre part que les muscles sont toujours sollicités dans le même sens par les expressions naturelles du visage : sourire, plissement, du front, d’où le terme, rides d’expression.

Le rôle du massage sera de solliciter les muscles de façon inhabituelle, de manière à corriger les plis qui se sont installés naturellement dans cette région.

La stimulation régulière des muscles du visage va avoir pour conséquence d’induire une légère augmentation de la masse musculaire et une stimulation des échanges au niveau des cellules d’où un résultat semblable au lifting cutané.

 

Le modelage profond en opérant une détente profonde des muscles de la face permet de dissiper les tensions imprimées par le stress et les charges émotionnelles quotidiennes

Il va :

  • Atténuer les rides existantes et retarder la formation de nouvelles rides.
  • Activer la microcirculation cutanée et oxygéner les tissus.
  • Assouplir la peau et stimuler la tonicité musculaire.
  • Aider la peau à se régénérer et se détoxiquer.

 

Le Modelage Profond : Protocole

  • Grand effleurage
  • Effleurage du décolleté
  • Effleurage du cou
  • Pétrissage du sterno-cléiodo- mastoïdien
  • Friction aux poings du muscle digastrique et stylo-hyoïdien
  • Effleurage du cou et grand effleurage du visage
  • Effleurage des maxillaires inférieurs
  • Pétrissage des maxillaires inférieurs
  • Effleurage alternatif des maxillaires
  • Friction au poing des maxillaires inférieurs
  • Effleurage simultané des maxillaires inférieurs et supérieurs
  • Friction de la houppe du menton
  • Effleurage profond de l’orbiculaire des lèvres
  • Effleurage de la base inférieure du visage
  • Pétrissage des buccinateurs, zygomatique, masséter
  • Effleurage
  • Friction des buccinateur, zygomatique, masséter
  • Effleurage
  • Pincement de Jacquet ou pianotement (active la circulation)
  • Effleurage
  • Effleurage des orbiculaires des yeux, pyramidal, releveur superficiel
  • Effleurage profond
  • Pétrissage des orbiculaires
  • Effleurage
  • Pétrissage du pyramidal
  • Effleurage
  • Pianotement
  • Grand effleurage de la partie supérieure du visage
  • Effleurage du frontal
  •  Palper-rouler du frontal
  •  Effleurage
  •  Pétrissage du frontal
  •  Effleurage
  • Effleurage final et grand effleurage : Pleines mains, les manœuvres s’effectuent doucement du milieu du visage vers les côtés, et par un mouvement de drainage, redescendent vers les clavicules.

Lorsque le massage est terminé, une sensation vivifiante se fait sentir.   Le teint est plus lumineux, le visage affiné, le menton moins empâté, la peau plus tonique, les paupières moins gonflées. La peau est profondément nettoyée, régénérée, elle est assainie et ainsi très réceptive pour de nouveaux soins de beauté. À faire en cure pour un résultat qui dure.

Au terme de ce voyage intérieur qu’est la détente profonde, la vie corporelle délivrée de ses tensions, perturbations, s’ouvre à toutes les directions de l’espace; dans une sorte de saisie primitive, le corps comme les cellules semblent privés de contours et se répandent dans l’environnement comme une émission d’ondes vibratoires.

 

NB :

C’est par l’art, que l’homme sort de son raisonnement et à partir de l‘expérience au niveau de la perception que se dégagent les facultés créatrices.

Le massage a pour rôle de susciter un état de détente et d’éveil.  Il doit être tout à la fois disponible et vigilant.

S’il y a une façon de donner, il y a une façon de recevoir. Il est donc souhaitable que le sujet soit tout à fait réceptif à l’écoute de ce qui peut s’éveiller dans son corps

Naturellement, les barrages cèdent avec plus ou moins de facilité, mais grâce aux manipulations adéquates de l’opérateur, la matière corporelle se délasse, devient de plus en plus plastique, délivrant des énergies.

Cette première phase de l’expérience est propice à la manifestation de vagues émotionnelles.