Mon rituel beauté des douze dernières années

  • l'huile nettoyante nettoie/démaquille mon visage (imaginer les mains très sales d'un mécanicien qui utilise du gras pour les nettoyer; rien ne nettoie comme l'huile, sans agresser ni assécher la peau)
  • je rince
  • ensuite, je vaporise l'eau de rose ou néroli (romarin pour les hommes), mon "tonique" qui prépare la peau à recevoir le sérum
  • pendant que ma peau est humide, j'applique le sérum

il est important d'humidifier la peau afin qu’elle absorbe bien ce qu'on lui offre par la suite. Cela engendre une "imbibition cornée" , autrement dit, les cellules sont imbibées d'eau (florale) et une fois le sérum appliqué, l'hydratation peut se faire plus en profondeur (le corps gras empêche l'évaporation de l'eau florale qui elle aide à la pénétration des vitamines du sérum, une peau bien humidifiée absorbe mieux). Prenez l'exemple d'une plante: si on lui donne des vitamines mais que la terre est sèche, ça donne rien! Au contraire, si les cellules ne sont pas bien hydratées (si on laisse sécher l'eau florale avant d'appliquer le sérum), l'eau logée en couche plus profonde est "tirée" vers l'extérieur.

Grâce à ces étapes, notre peau peut absorber l'ensemble des composantes bénéfiques des eaux florales et huiles végétales et essentielles.

•Mon sérum est composé d’un mélange savant d’huiles végétales et essentielles précieuses:

L’huile de rosier musquée, un incontournable pour ses propriétés cicatrisantes et rajeunissantes et riche en omégas-3 et omégas-6: j’aime d'ailleurs en boire une cuillère à thé! Si on la garde au réfrigérateur, elle peut se conserver très  longtemps. Dans mon sérum, j'ai aussi des huiles d'onagre et de bourrache qui ont plusieurs propriétés, dont celles de reconstruire une barrière imperméable entre les cellules de l'épiderme pour éviter la perte d'eau excessive (donc formidable dans les cas de peau sèche). Elles sont aussi de bons régénérants cellulaires dans les cas de vieillissement prématuré. L’huile d’argousier peut aussi régner de façon étonnante, car elle contiendrait plus de quinze différents types de caroténoïdes, ce qui lui confère des propriétés antirides notoires, tout spécialement après une exposition solaire. Parmi l’arsenal d’huiles essentielles qui ont acquis leurs lettres de noblesse au niveau des soins rajeunissants de la peau, nous trouvons la rose et le santal. La première est hautement estimée en aromathérapie; elle contient une cire végétale unique qui lui confère des propriétés de renouvèlement cellulaire. J’aime aussi beaucoup l'huile essentielle de santal largement utilisée depuis plusieurs centaines d’années en Inde et en Indonésie dans les soins de peaux ridées. Pour lire les bienfaits du Néroli, cliquez ici.

La combinaison des huiles essentielles et végétales permet d’obtenir un effet exponentiel.

Saviez-vous que l’on perd jusqu’à 90 % de vitamine A (carotènes) vingt-quatre heures après une exposition solaire intense? D’où l’intérêt de faire le plein d’argousier sur notre épiderme pour restreindre l’effet du soleil. Ses propriétés ne s’arrêtent pas là: grâce à sa teneur en phytostérols, en acides gras essentiels, en vitamines E et ses omégas-7 (acide gras essentiel rare), cette huile issue des graines de jolis petits fruits jaune orangé est une cicatrisante cutanée exceptionnelle. La littérature relate que les cosmonautes russes l'auraient déjà utilisée pour soigner leur peau contre les brulures dues aux irradiations cosmiques. Les petits fruits peuvent aussi bien nous servir dans nos smoothies! (voir la recette du combattant).

Propagez la nouvelle: que l'on soit italienne, espagnole ou québécoise, de l'huile au visage ne rend pas la peau grasse, elle la nourrit, elle ne bouche pas les pores non plus! (contrairement aux huiles minérales qui sont présentes dans une multitude de crèmes du commerce). En fait, la peau absorbe très bien les huiles végétales grâce à son système enzymatique en surface de l'épiderme. Imaginez le système enzymatique comme des milliers de petits ciseaux qui découpent les molécules de l'huile afin d'en faciliter l'absorption au niveau cutané. L'huile végétale "découpée" et absorbée reconstruit l'intégrité naturelle dont l'épiderme a besoin: elle lui redonne son élasticité en plus de retenir la perte d'eau au niveau des couches supérieures, entre autres, ce qui prévient la formation de rides. L'extra d'huile resté sur nos mains peut enduire la pointe de nos  cheveux.

Bon rituel!

Pour acheter le sérum, cliquez ici!

Jacynthe_signature