Pour Maeva, 7ans, qui a laissé sa maman Maud en deuil il y a trois mois: elle aimerait lui envoyer un papillon avec comme souhait celui de la revoir. Chérissons nos moments avec nos amours.

La belle histoire. La légende amérindienne dit que si une personne désire qu'un voeu se réalise, elle doit prendre un papillon et lui souffler ce voeu avant de le libérer.

Puisque le papillon ne peut faire de son, il ne peut révéler le voeu à quiconque sauf au Grand Esprit qui entend et voit toutes choses.

En signe de gratitude pour avoir accordé sa liberté au papillon, le Grand Esprit exauce toujours le voeu.

Donc, comme la légende le dit, en faisant un voeu et en rendant sa liberté au papillon, le voeu sera apporté dans les cieux et sera exaucé.

Je tiens à remercier François, mieux connu sous le nom de Monsieur Tomates. Si vous passez par le marché des jardiniers à La prairie, il est au comptoir de Johanne et Estel. Il est la personne la plus généreuse que je connaisse (et pro des plants de tomates bio, pour en vendre des centaines et fournir les toits des hôtels les plus réputés). François a offert les papillons hier pour les enfants de notre camp. Si vous le connaissez, vous comprendrez pourquoi il mérite nos saluts: il est toujours de service et prêt à aider. Merci. La fondation ne pouvait "acheter" les papillons (nous sommes plutôt en levée de fonds), il l'a fait en secret pour les enfants. Merci François.

Et parents, il reste quelques places au camp, semaine du 17 août: les enfants en reviennent calmes, heureux, comblés, ils dorment bien et ont hâte de revenir!

Photo:mariphotographie

http://maisonjacynthe.ca/Conference