... accompagnée de la Formule Purifiante aux huiles de Pamplemousse rose, Géranium, Litsée citronnée, Citronnelle, Orange et Thym rouge.

 

Pamplemousse rose

La composition chimique et l'activité antimicrobienne de Citrus Paradisi. L ont été étudiées. Elle a montré un large spectre d'activité antimicrobienne contre certains micro-organismes Gram-positifs et Gram-négatifs, avec des valeurs de CMI allant de 0,78 à 12,50 µL/mL. 1

L’huile d'écorce de pamplemousse (Citrus Paradisi. L)  a démontré un large spectre d'activités antimicrobiennes (le limonène a été observé comme dominant) contre Staphylococcus aureus, Enterococcus faecalis, Staphylococcus epidermidis, Escherichia coli, Salmonella typhimurium2

 

Géranium

La composition chimique de l'huile de géranium est de haute qualité avec les alcools citronellol et géraniol comme composés dominants Il a été signalé que l'huile essentielle de P. graveolens présente une activité antifongique élevée contre diverses souches fongiques qui peuvent être explorées avec profit. 3

 

Litsée citronnée

En tant que composant majeur de l'huile essentielle Litsea cubeba L, le citral pourrait être responsable des activités antibactériennes. 4

 

Citronnelle

Les principaux constituants actifs de l'huile de citronnelle donnant son arôme distinct sont : le citral, le néral et le géraniol. Il a été identifié que l'huile de citronnelle possède des propriétés antidépressives, antioxydantes, antiseptiques, sédatives, nervines, bactéricides et fongicides. En tant qu'agent bactéricide, l’huile de citronnelle s'est avérée efficace contre de nombreuses espèces bactériennes, notamment Acinetobacter baumanii, Aeromonas veronii, Enterococcus faecalis, Escherichia coli, Klebsiella pneumonia, Salmonella enterica, Serratia marcesens, Proteus vulgaris, Enterobacter aerogenes, Corynebacterium equii, Staphylococcus aureus et ainsi de suite. 5

 

Orange

Dans l’huile essentielle d'orange douce (Citrus sinensis L.), on a identifié, au total, 25 composés parmi lesquels 90 % en poids étaient du d-limonène. D-limonène 1,2-époxyde et le β-mircène ont montré une activité antibactérienne élevée. Des tests confirment une forte activité larvicide pour cette huile essentielle, caractérisée par la plus forte concentration de limonène comme agent larvicide. 6

Les activités antibactériennes de l’huile essentielle ont été évaluées sur trois bactéries sélectionnées.  Les analyses GC/MS ont révélé que l'extrait d'huile d'écorce d'orange est principalement composé d'hydrocarbures terpéniques, de composés oxygénés et de composés non volatils, dont beaucoup constituent les propriétés antibactériennes de l'extrait. On peut en conclure que l'éthanol chaud peut être utilisé pour l'extraction de l'huile de zeste d'orange dans la production de médicaments utilisés dans le traitement d'Escherichia coli et de Staphylococcus aureus. 7

 

Thym à Thymol

Le thymol (10-64 %) est l'un des constituants majeurs des huiles essentielles de thym (Thymus vulgaris L., Lamiaceae), une plante médicinale aux multiples vertus thérapeutiques. L'intérêt pour la formulation de produits pharmaceutiques, nutraceutiques et cosméceutiques à base de thymol est dû à plusieurs études qui ont évalué les utilisations thérapeutiques potentielles de ce composé pour le traitement des troubles affectant les systèmes : respiratoire, nerveux et cardiovasculaire. En outre, ce composé présente également des activités antimicrobiennes, antioxydantes, anticancéreuses, anti-inflammatoires et antispasmodiques, ainsi qu'un potentiel en tant qu'activateur de croissance et immunomodulateur. 8

Il a été démontré que le thymol, principal actif responsable de l'activité de l'huile essentielle de thym, possède des propriétés antiseptiques, antibactériennes, antifongiques, anthelminthiques, antivirales, antioxydantes, expectorantes, antispasmodiques, carminatives, diaphorétiques, sédatives, antirhumatismales, et même anticancer, action antihyperlipidémique et antihyperglycémiante. 9

L'huile de Thymus vulgaris est une combinaison de monoterpènes et ceux-ci agissent comme activités antioxydantes, antimicrobiennes, médicamenteuses, antitussives, antispasmodiques et antibactériennes. 10

 

Les produits ménagers traditionnels, sans danger?

Dans une étude effectuée par des chercheurs de l’Université de Vancouver et publiée (février 2020) dans le Journal de l’Association médicale canadienne, il a été démontré que l'utilisation fréquente de produits de nettoyage ménagers au début de la vie est associée à un risque accru de respiration sifflante et d'asthme infantile. Selon eux, les expositions précoces aux produits de nettoyage peuvent être associées au développement de maladies allergiques des voies respiratoires. 11

Une constatation semblable est faite dans cette autre étude,12 mentionnant qu’il y a de plus en plus de preuves démontrant que les produits de nettoyage augmentent le risque d'asthme ou de respiration sifflante, mais en soulignant cette fois-ci, dans tous les groupes d'âge, tout en affirmant qu’il s’agit d’un problème de santé publique potentiellement important.

 

Huiles essentielles naturelles ou parfums synthétiques?

Une enquête 13 a été effectuée concernant la comparaison des activités antimicrobiennes des huiles essentielles naturelles et des parfums synthétiques contre des agents pathogènes environnementaux sélectionnés. Les huiles essentielles végétales sont connues pour inhiber la croissance des bactéries et des champignons. Est-ce que ces effets antimicrobiens sont comparables aux produits ménagers synthétiques, ceci semblerait moins clair. On indique que peu de recherches sont disponibles concernant l'effet additif potentiel du mélange des huiles essentielles. Dans cette enquête, un mélange d'huiles essentielles contenant de l'orange, du patchouli, de la menthe poivrée et de la sauge sclarée a été comparé à ses huiles individuelles et à trois produits ménagers - désodorisant, savon liquide et spray corporel - pour leur capacité à inhiber la croissance de Staphylococcus aureus, Streptococcus pneumoniae, Pseudonomas aeruginosa et Aspergillus brasiliensis dans le test de diffusion sur disque.  Il a été démontré que le mélange d'orange, patchouli, menthe poivrée et de sauge sclarée a été bénéfique pour inhiber la croissance de ces quatre agents pathogènes offrant ainsi une option de parfum antimicrobien naturel par rapport aux parfums synthétiques utilisés dans les savons, les vaporisateurs corporels et les désodorisants. 

 

Références :

1- Weihui Deng, Ke Liu, Shan Cao, Jingyu Sun, Balian Zhong et Jiong Chun. Chemical Composition, Antimicrobial, Antioxidant, and Antiproliferative Properties of Grapefruit Essential Oil Prepared by Molecular Distillation. Molecules. 2020 Jan; 25(1): 217. doi:  10.3390/molecules25010217,  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC6982870/

2-Burcu Uysal, Fazli Sozmen, Ozghour Aktas, Birsen S Oksal. Essential_oil_composition_and_antibacterial_activity of the grapefruit Citrus Paradisi L peel essential oils obtained by solvent-free microwave extraction Comparison with hydrodistillation. April 2011 International Journal of Food Science and Technology 46(7):1455 - 1461 DOI: 10.1111/j.1365-2621.2011. 02640.x https://www.researchgate.net/publication/230216794_Essential_oil_composition_and_antibacterial_activity_of_the_grapefruit_Citrus_Paradisi_L_peel_essential_oils_obtained_by_solvent-free_microwave_extraction_Comparison_with_hydrodistillation

3- Ana M. Džamić, Marina D. Soković, Mihailo S. Ristić , Slavica M. Grujić , Ksenija S. Mileski, Petar D. Marin. Chemical composition, antifungal and antioxidant activity of Pelargonium graveolens essential oil. Journal of Applied Pharmaceutical Science Vol. 4 (03), pp. 001-005, March 2014 DOI: 10.7324/JAPS.2014.40301 ISSN 2231-3354 https://www.japsonline.com/admin/php/uploads/1200_pdf.pdf

4-Kaiyuan HaoBaichang XuGeyin ZhangFeifei LvYuhan WangMingxiang MaHongbin Si. Antibacterial Activity and Mechanism of Litsea cubeba L. Essential Oil Against Acinetobacter baumannii.  First Published March 8, 2021, https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/1934578X21999146

5-B.C.J. De Silva, Won-Gi Jung, Sabrina Hossain, S.H.M.P. Wimalasena, H.N.K.S. Pathirana, and Gang-Joon Heo. Antimicrobial property of lemongrass (Cymbopogon citratus) oil against pathogenic bacteria isolated from pet turtles. Lab Anim Res. 2017 Jun; 33(2): 84–91. doi: 10.5625/lar.2017.33.2.84. PMCID: PMC5527151. PMID: 28747972. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC5527151/#:~:text=The%20results%20revealed%20that%20the,resistance%20was%20observed%20in%20P.

6- Jônatas Souza, Glaciene S. Santos, Thallysson C. Barbosa, André L. S. Santos, Lucas G. Menezes, Luciana N. Andrade, Cristiane Bani, Victor H. V. Sarmento, Rogéria Nunes, Aleksandra Zielinska, Marcelo C. Mendonça, Juliana C. Cardoso, Antonello Santini, Eliana B. Souto, and Patrícia Severino. Citrus sinensis Essential Oil-Based Microemulsions: Green Synthesis, Characterization, and Antibacterial and Larvicide Activities. CS Food Sci. Technol. 2021, 1, 3, 462–469 Publication Date: March 15, 2021, https://doi.org/10.1021/acsfoodscitech.0c00150 https://pubs.acs.org/doi/10.1021/acsfoodscitech.0c00150

7- Nwachukwu BC, Taiwo MO, Olisemeke JK, Obero OJ and Abibu WA. Qualitative Properties and Antibacterial Activity of Essential Oil obtained from Citrus sinensis Peel on Three Selected Bacteria. July 11, 2019 DOI: 10.26717/BJSTR.2019.19.003323 https://biomedres.us/fulltexts/BJSTR.MS.ID.003323.php

8-Bahare Salehi, Abhay Prakash Mishra, Ila Shukla, Mehdi Sharifi-Rad, María Del Mar Contreras, Antonio Segura-Carretero, Hannane Fathi, Nafiseh Nasri Nasrabadi , Farzad Kobarfard , Javad Sharifi-Rad. Thymol, thyme and other plant sources: health and potential use., Phytother Res. September 2018; 32 (9): 1688-1706.  Doi: 10.1002/ptr.6109. Published online May 22, 2018. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29785774/

9-Adam Kowalczyk, Martyna Przychodna, Sylwia Sopata, Agnieszka Bodalska, et Izabela Fecka. Thymol and thyme essential oils-New perspectives on selected therapeutic applications. Molecules. 2020 Sep; 25(18): 4125.  Published online September 9, 2020. doi: 10.3390. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7571078/ 

10-P. Reddy, K. RaviVital, S. Satyam.  Review on Thymus vulgaris Traditional Uses and Pharmacological Properties DOI:10.4172/2167-0412.1000164 Corpus ID: 85743687, Published 26 August 2014. https://www.semanticscholar.org/paper/Review-on-Thymus-vulgaris-Traditional-Uses-and-Reddy-RaviVital/8fcd566cee77def3b700d5765ca4e2c6f3950187

11- Jaclyn Parks, Lawrence McCandless, Christoffer Dharma, Jeffrey Brook, Stuart E. Turvey, Piush Mandhane, Allan B. Becker, Anita L. Kozyrskyj, Meghan B. Azad, Theo J. Moraes, Diana L. Lefebvre, Malcolm R. Sears, Padmaja Subbarao, James Scott and Tim K. Takaro. Association of use of cleaning products with respiratory health in a Canadian birth cohort. CMAJ February 18, 2020. 192 (7) E154-E161; DOI: https://doi.org/10.1503/cmaj.190819 https://www.cmaj.ca/content/192/7/E154

12- Elissa M. Abrams. Cleaning products and asthma risk: a potentially important public health concern. CMAJ February 18, 2020, 192 (7) E164-E165; DOI: https://doi.org/10.1503/cmaj.200025 https://www.cmaj.ca/content/192/7/E164

13-Paula L. Vieira-Brock, Brent M. Vaughan, and David L. Vollmer. Comparison of antimicrobial activities of natural essential oils and synthetic fragrances against selected environmental pathogens. Biochim Open. 2017 Dec; 5: 8–13. Published online 2017 Sep 13. doi: 10.1016/j.biopen.2017.09.001 PMCID: PMC5805554 PMID: 29450151 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC5805554/