Période où on réfère à Jacynthe comme la gourou d'une secte

4 juillet 2015 : épisode des crèmes solaires

Je reçois des messages de haine suite à ceci https://lepharmachien.com/jacynthe-rene-solaire/ (Bon, une erreur s'est glissée dans mon statut : évidemment, le zinc bloque le soleil et donc pas de vitamine D... Mais ce n'était pas le point. Ni ne méritait le bashing, la haine, la violence, le mépris qui a suivi.) 

J'ai droit à ma première campagne de salissage. Dans les médias : Jacynthe René est anti-crème solaire (alors que je mentionne plutôt que j'aime mon alternative saine de karité avec zinc) Attention : dans le dossier Leroux on réfère à l’événement du poupon comme l’élément déclencheur de tous les dommages.

Un médecin prend ma défense (ah et le Pharmachien me présente des excuses via Messenger... mais le mal est fait et il continuera de plus belle) :

« Cher confrère monsieur le Pharmachien,

Qu'espérez-vous obtenir comme résultat avec une attitude méprisante, réductionniste, voire même simpliste, à travers votre vulgarisation à l'excès de notions en évolution constante dans notre domaine qu'est la santé? Certes, vous avez atteint la maîtrise extraordinaire de la rhétorique et êtes un bon sophiste. Cela est digne de mention.

Je comprends qu'avec votre loupe de scientifique et votre approche chirurgicale de la santé vous arriviez avec grande aisance à déconstruire et, je dirais même discréditer, les propos d'une femme qui avance sur un chemin encore peu fréquenté. Ce chemin qui nécessite ouverture d'esprit, foi, souplesse et courage. La formation scientifique de laquelle nous provenons tous les deux comportent ses effets pervers. Elle peut, petit à petit, nous construire des œillères qui nous enracinent dans des dogmes tel que: si vous ne pouvez le mesurez, cela n'existe pas. De cette manière, c'est avec grande sécurité que nous avons prescrit à des milliers de patients du Vioxx et de l'Avandia pensant soigner et protéger nos patients. Nos intentions étaient bienveillantes et fondées sur la science jusqu'à ce que cette même science nous fasse la preuve des effets délétères de telles médications et modifions par la suite notre pratique. Ces œillères et ces dogmes sont aussi présents dans les approches alternatives ou les médecines complémentaires. Lorsque l'on pense détenir la vérité, je pense que nous avons déjà tout faux... Les études scientifiques comportent leurs limites et c'est pourquoi nous nous tournons vers des experts pour tenter de démystifier les zones nébuleuses de notre domaine. Et les avis d'experts, on sait ce que ça vaut! D'ailleurs, après avoir moi-même fait mes réflexions à ce sujet, j'ai posé la question à une dermatologue-esthétique concernant les différents ingrédients contenus dans les crèmes solaires et leurs effets sur la santé. Vous savez ce qu'elle m'a répondu? "Je n'en sais rien. Nous n'apprenons pas ça dans notre spécialité..." Si une spécialiste de la peau ne connaît pas l'innocuité des crèmes solaires, pourquoi vouloir démoniser une non-scientifique qui tente, avec les ressources qu'elle a, de promouvoir des alternatives peut-être plus sécuritaires? D'ailleurs, la connaissant, je suis certaine qu'elle serait très heureuse de recevoir l'avis d'un expert tel que vous l'êtes pour la guider. Elle n'est pas la guru d'une secte mais bien une femme passionnée par la santé qui souhaite faire du bien à ses lecteurs/auditeurs.

Je trouve votre position plutôt facile. Il est facile de vouloir ridiculiser quelqu'un qui n'a pas vos connaissances et vos fondements scientifiques. Avec la notoriété que nous avons, les gens nous écoutent et s'appuient sur nous pour y voir plus clair. Les instances politiques et gouvernementales sont là pour guider la population vers des choix sécuritaires. Or, chaque jour de nouvelles études sont publiées, avec leurs forces et leurs faiblesses, et modulent petit à petit nos interventions. Est-ce que la science a toujours raison? Non. Est-ce que les fervents des médecines complémentaires ont toujours raison? Non plus. D'ailleurs, je les trouve courageux de vouloir aider tous les jours des milliers de québécois en quête du mieux-vivre et de leur santé. Ne croyez-vous pas qu'une alliance entre ces deux mondes favoriserait enfin des échanges plus cordiaux et respectueux envers les deux parties? Ne croyez-vous pas qu'en collaborant avec ces praticiens de divers horizons, nous atteignerions nos objectifs communs qui sont de renseigner, préserver la santé, soigner efficacement et protéger la population?

Ce que j'aime de Jacynthe, c'est qu'elle invite les gens à se poser des questions. À partir de maintenant, plusieurs réfléchiront maintenant un peu plus à leur choix d'écran solaire et avec raison. »

Pour mettre de l'emphase sur l'aspect gourou, on me positionne contre la science

15 septembre 2015 : article de Marie-Claude Lortie sur la sortie de mon nouveau livre Délices Détox. Mme Lortie a demandé à plusieurs médecins, scientifiques et nutritionnistes de commenter certaines parties du livre de recettes. 

En fait, Marie-Claude Lortie a envoyé UNE page d’un « livre d’une vedette qui donne des conseils de vie, de nutrition et de santé » (https://nutritionnisteurbain.ca/actualite/jacynthe-et-moi/) pour avoir leurs commentaires et intitule son article « Jacynthe et les scientifiques »

21 septembre 2015 : l'Actualité publie Comment devenir Gourou
https://lactualite.com/societe/comment-devenir-gourou/ 

8 juillet 2016 : le Protégez-vous fera son front page avec, entre autres, mon visage.
https://www.protegez-vous.ca/sante-et-alimentation/vedettes 

Novembre 2016 : le Pharmachien annonce sa série « Je vais démolir les Jacynthe René de ce monde » ; il retire cette publicité.

 

Début de Jacynthe, le danger 

11 avril 2018 : grave erreur du naturopathe – non employé de Maison Jacynthe – sur notre page : Louis-Simon Leroux conseille à une maman d'utiliser la poire rectale pour son poupon de 3 semaines ; lorsque je vois cette recommandation que je sais illégale et immorale et sans fondement et qui ne fait aucun sens, je contacte directement la mère du poupon  lui mentionnant que le naturopathe ne pouvait ainsi la conseiller et en acceptant mes excuses, elle me rassure qu'elle n'a pas pratiqué la recommandation ; je contacte Louis-Simon Leroux pour lui dire qu'il a commis une grave erreur et le lendemain matin, j'adresse cette erreur publiquement. https://maisonjacynthe.ca/fr/blog/mise-au-point/ 

Le Pharmachien dénonce l'erreur sur sa page en référant à moi (et non à l'auteur de la faute) et

  • à ce que devrait être mon sort en insinuant que je méritais la prison référant à une mère de Calgary emprisonnée 3 ans (... au point où je n'ai pas dormi quelques nuits cauchemardant sur la possibilité qu’on me menotte et me sépare de mes petits...)
  • puis il incite les gens à dénoncer non pas le naturopathe mais bien Maison Jacynthe : ce que Maison Jacynthe fait est « dangereux » pour le public ; s'amorce toute une deuxième campagne de salissage sur tous les médias 
  • une menace de mort me visant traine sur sa page, laissée là, à la vue de tous « on devrait mettre Jacynthe dans un coffre cadenassé, le jeter dans le fleuve et jeter la clef très loin ».

Suite à cet évènement, le Collège des médecins envoie une lettre à Maison Jacynthe, mais à l'attention de la clinique l'Aube et de ses naturopathes, les convoquant à une séance d'information sur ce qu'il peut être dit ou non. L'enquêteur Legault donnera la réunion à la clinique l'Aube, alors sur le boulevard St-Laurent, et leur servira un premier avertissement (non pas à Maison Jacynthe qui n'a rien reçu suite à cette séance d'information : Sylvain était présent au début de la réunion.) 

1er juin 2018 : soit un vendredi soir 17 h 01, je reçois un avertissement de l'Ordre des chimistes : il est de notre devoir de vous informer puisque votre compagnie n'est pas et n'a pas de membre de l'Ordre des chimistes, votre compagnie et/ou vos employés pourraient présentement exercer illégalement la chimie professionnelle... Le Code des professions prévoit à l'article 188 pour ce type d'infraction des amendes pouvant varier d'au moins 5 000 $ et d'au plus 125 000 $. Ce à quoi j'ai répondu que MJ ne fabriquait pas – en 2018 – ses produits (nous avons commencé en mars 2019 avec l'arrivée de Nathalie). 

La Presse le 16 juillet 2018 : Maison Jacynthe forcée d'embaucher un chimiste
https://www.lapresse.ca/actualites/201807/16/01-5189646-maison-jacynthe-forcee-dembaucher-un-chimiste.php 

Et ça dégénère vite en quelques heures et dans tous les médias, troisième campagne médiatique de salissage, jusqu'aux chaines radios populaires : Les produits MJ sont dangereux 

Or, à l'été 2019 : j'apprends de la bouche d'un biologiste que l'aromathérapie n'est pas de la chimie! Les produits MJ ne requièrent pas la présence d'un chimiste! Je pose la question à l'ordre des chimistes qui ne me répond pas. MJ poursuit l'Ordre des Chimistes qui nous offre maintenant de nous rencontrer non pas pour nous dédommager. La campagne médiatique qui a suivi cette sortie de Presse a eu un impact négatif aussi grave que celui de la poire rectale, les deux campagnes combinées - car un journaliste rappellera toujours ce qui précède - ont des résultats dévastateurs sur notre réputation.

16 octobre 2019 : les médias apprennent que le Collège des médecins poursuit MJ
https://www.lapresse.ca/actualites/sante/2019-10-16/la-maison-jacynthe-et-quatre-naturopathes-vises-par-une-poursuite 

Une quatrième campagne médiatique de salissage s'amorce avec cette nouvelle (la même nouvelle connaitra une autre campagne de salissage au moment du procès, puis une autre au moment du verdict, voir plus bas – il est clair qu'on gagne en exposition médiatique lorsqu'on poursuit MJ).

Une animatrice reprend la dernière manchette du Collège des médecins mentionnant à la radio que c'est encore pour nos produits non conformes (alors qu'il n'a jamais été question de produits non conformes).

Un média diffuse en nouvelle « Jacynthe René poursuivie en justice » alors que c’est plutôt Maison Jacynthe qui a reçu un constat d'infraction qu'elle conteste pour de multiples raisons.

À boute, encore une fois, je réponds ceci https://maisonjacynthe.ca/fr/blog/mettre-fin-a-labus/ 

6 mars 2020 : Michèle, une abonnée, et alors que le Covid ne fait pas rage encore chez nous, et qu'il n'est pas ce qu'il est aujourd'hui, me propose de déposer sur notre site cet article d'une revue dite scientifique, du moins soutenue par des recherches scientifiques valables, un article davantage sur comment soutenir son système immunitaire, ce qui n'est pas bête en toutes occasions, je pensais tout simplement. https://maisonjacynthe.ca/fr/blog/reponse-a-la-journaliste-de-lactualite/ . Il est vrai qu'à la fin, l'auteur mentionne que si jamais on attrapait le virus, les huiles essentielles pouvaient aider. Une journaliste use d'un montage vicieux de demi-vérités avec un montage photo pervers pour faire croire que je vendais une trousse contre le Covid https://lactualite.com/sante-et-science/maison-jacynthe-fait-la-promotion-de-faux-traitements-contre-le-coronavirus/ 

Les faits véritables sur le comment du pourquoi sont relatés ici : https://maisonjacynthe.ca/fr/blog/le-vrai-du-faux-parce-que-la-verite-est-tellement-moins-dangereuse/ 

Cinquième campagne de salissage : il suffit de quelques heures pour que les médias et personnalités publiques reprennent la manchette sans même valider les sources, sans même valider la véracité de l'histoire, cette fois, j'exploite la peur des gens.

À l'émission de Paul Arcand, au 98.5 Fm, la journaliste Lise Ravary réussi à salir notre réputation en quelques secondes : « La Jacynthe n'a rien compris... elle vend des huiles essentielles à 154 $ contre le virus...». Tout est faux. Cette émission était ma référence. 

Et ainsi de suite avec le Journal de Montréal, de Québec, TVA Nouvelles, le Pharmachien évidemment... ; jusqu'à des auteurs, acteurs, animateurs, entrepreneurs reprennent la fausse nouvelle et la diffusent à leur tour... 

Jamais aucun de nos clients n'a pensé que j'avais un remède contre le virus, mais depuis la publication de l'article de Camille, de nouveaux clients nous approchent pour avoir la trousse de remèdes qui pourraient guérir le coronavirus. 

Fait à noter : on demande de supporter les entreprises en cette période difficile. 

24 décembre 2020 : en cadeau de Noël bienveillant (et toujours en pandémie alors qu'on supporte les entreprises d'ici), Le Devoir publie l'aboutissement de son enquête sur les huiles essentielles sous la plume de Stéphanie Vallet, cheffe de division d'enquête.
https://www.ledevoir.com/non-classe/589713/un-trio-de-femmes-journalistes-a-l-enquete 

Elle s'est présentée à notre Maison Jacynthe de Montréal – et 19 autres commerces) pour avoir des huiles essentielles contre le Covid. Notre conseiller Simon lui a mentionné que nous n'avions pas d'huiles contre le Covid. Elle a insisté, déformé ce qu'il disait, interpellé l'émotion en mentionnant que c'était pour son enfant, qu'elle avait peur, insistant et ne démordant pas au point où Simon a dû mettre fin à l'échange ; je n'appelle pas ça une enquête, mais un piège. Or, Stéphanie demande un entretien avec moi mentionnant que ce n'était pas pour nous planter, puisque nous avons été corrects dans notre réponse – seul avec un autre commerce sur 20 à ne pas avoir proposé des huiles essentielles pour le Covid; mais elle ne le mentionnera pas. Pourtant, elle nomme les commerces en défaut ; lors de l'entretien, je lui réponds que, non, ce n'est pas la manne pour nous les huiles essentielles, que plusieurs sont oui frelatées ou diluées, que nous certifions la pureté des nôtres grâce à un labo d'envergure.  J'explique aussi le processus d'homologation auprès de Santé Canada dans lequel MJ investit, exigeant évidemment des références scientifiques pour des allégations thérapeutiques et non pas une « connotation thérapeutique » - la journaliste d'enquête ne peut même pas me citer proprement; et elle fait dire au Pharmachien et à un autre pharmacien que ces homologations ne veulent rien dire. 
https://www.ledevoir.com/societe/sante/592297/le-far-west-des-produits-de-sante-naturelle 

21 janvier 2021 : le procès du Collège des médecins a lieu ; évidemment, on en parle dans les médias
https://www.journaldemontreal.com/2021/01/20/le-college-des-medecins-veut-condamner-jacynthe-rene 

27 janvier 2021 : invitation de Julie Snyder pour que je puisse donner ma version me dit-on, pour parler de mon livre Respirer le Bonheur (qu'on me demande d'envoyer) et du film Grandir Heureux, car Julie est sensible au sujet de la maternité. En coulisses, le soir même, Julie nerveuse, me dit « Je te parle comme à une soeur, comme à une amie, dis cette phrase, c'est ce qui va t'aider : « J'ai appris de mes erreurs. »».  Je ne comprends pas trop, j'en parle même à Marco, mais bon, par respect pour mon hôte, je le dirai. C'est en direct que je réalise qu'on m'a tendu la main pour me piéger, me confronter ; et lorsque je dis la phrase en question, c'est en réalité pour mieux me démolir. Je suis dégoûtée, non pas par la confrontation, je suis habituée et je sais répondre évidemment, je connais notre dossier. Je suis dégoûtée de m'être fait avoir ; à quoi m'attendais-je? De la part d'une de nos plus grandes utilisatrices (maquillée qu'avec notre maquillage, à grandeur)? À du respect, tout simplement. À quelques jours d'un procès éprouvant, (car je ne pense toujours pas avoir donné lieu de croire que j'étais apte à pratiquer la médecine), éprouvant aussi croulant littéralement sous les campagnes médiatiques toujours de plus en plus sales, on m'avait fait croire à un répit. 

Qui était en coulisses avant mon arrivée? L'Actualité, Camille Lopez. 

Qui supporte publiquement Julie? Le Pharmachien.

Je réagis ainsi : « Les mots me manquent. Stupéfaite, assommée, trahie, humiliée, et même un peu découragée. Ayant été invitée par Julie, jamais je ne me suis attendue à ce massacre en direct. En pré-entrevue, il était plutôt question du beau succès de notre entreprise, puis de maternité, du livre Respirer le bonheur et de mon film Grandir Heureux et même de l'intérêt que MJ suscite partout dans le monde. Sortie de mon nid & vêtue pour la belle occasion, car enfin on me recevait pour mettre en lumière le beau, le bon, comme jamais encore, j'étais disponible, ouverte. Et c'est ainsi, que j'ai reçu un premier coup, puis un autre, un troisième et encore un. Sans que j'aie le temps d'aller au bout de mes réponses et de reprendre mon souffle. Assommée, j'ai assisté à une démolition chaotique non pas révélant des vérités, mais plutôt ce qu'on a monté contre nous. Contre moi. Avec une blague pour la fin. Servie par une Julie que je croyais amie, ou du moins, solidaire, toute maquillée de Maison Jacynthe, offert gracieusement et sans crédit. Je prendrai le temps d'en parler ce matin, de m'offrir cette tribune à laquelle je m'attendais hier. » et en vidéo ici : https://www.instagram.com/p/CKmIkWOjO0U/

23 mars 2021 : le jugement du Procès du Collège des médecins tombe, verdict de culpabilité; la juge mentionne que « bien évidemment ce n'est pas l'entreprise Maison Jacynthe en général dans sa mission première qui est en cause en l'espèce, mais bien les deux vidéos » (datant de 2018).

Or une chaine télé se poste devant notre MJ pour son téléjournal ; évidemment, Jacynthe et MJ sont de tous les médias, de toutes les chaines (et à peine une fois, on entend discrètement le nom du principal concerné). On dépeint Jacynthe et MJ en criminel, or selon le tribunal, il y a bel et bien eu infraction à la loi, décision que nous respectons. Mais en aucun temps le tribunal ne fait référence à maison Jacynthe en terme de dangerosité comme le crie à qui mieux mieux une Pettersen en mélangeant la pilule miracle au lavement de poupon à la trousse Covid ou complètement cruche comme le soulèvent Patrick Lagacé en duo avec le journaliste Philippe Bonneville, l'un confondant produits naturels à l'homéopathie et prétextant que la Détox est non fondée scientifiquement (voici Patrick des dizaines de références) et l'autre riant "elle n'a pas compris son jugement la Jacynthe René" or oui Philippe, certainement mieux que toi, sinon j'ai des conseillers juridiques pour m'éclairer. Le coup de grâce à cette 7ème (ou 8ème?) campagne de mauvaise presse, Paul Arcand, qui du haut de son micro, y va de sa propre opinion personnelle ayant un ami médecin : méfiez-vous de Jacynthe.  Monsieur Arcand bénéficiant de la tribune qu’il a et de cette réputation qu’il a, a-t-il pris le temps avant de faire cette déclaration néfaste pour MJ, de lire le jugement?

Eh ben.

Pour susciter ainsi autant de soulèvement, il doit y avoir un truc...

Et pour y résister, tout autant. 

 

Voici des lettres envoyées à quelques acteurs médiatiques, ici.

 

Quelques références sur la Détox pour Patrick Lagacé, on peut en fournir davantage sur demande :

Références

  1. Rodgers KM, Udesky JO, Rudel RA, Brody JG. Environmental chemicals and breast cancer: An updated review of epidemiological literature informed by biological mechanisms. Environ Res. 2018 Jan;160:152-182. doi: 10.1016/j.envres.2017.08.045.Review. PubMed PMID: 28987728. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28987728
  1. Giulivo M, Lopez de Alda M, Capri E, Barcel.D. Human exposure to endocrine disrupting compounds: Their role in reproductive systems, metabolic syndrome and breast cancer. A review. Environ Res. 2016 Nov;151:251-264. doi: 10.1016/j.envres.2016.07.011. Review. PubMed PMID: 27504873. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27504873
  1. Vogt R, Bennett D, Cassady D, et al. Cancer and non-cancer health effects from food contaminant exposures for children and adults in California: a risk assessment. Environ Health. 2012 Nov 9;11:83. doi: 10.1186/1476-069X-11-83. PubMed PMID: 23140444; PubMed Central PMCID: PMC3551655. https://ehjournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/1476-069X-11-83
  1. de Gavelle E, de Lauzon-Guillain B, Charles MA, et al.Chronic dietary exposure to pesticide residues and associated risk in the French ELFE cohort of pregnant women. Environ Int. 2016Jul-Aug;92-93:533-42. doi: 10.1016/j.envint.2016.04.007. PubMed PMID: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27187793
  2. Effets de xénobiotiques sur la reproduction http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/222/Chapitre_14.html
  1. Cline JC. Nutritional aspects of detoxification in clinical practice. Altern Ther Health Med. 2015 May-Jun;21(3):54-62. Review. PubMed PMID: 26026145. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26026145
  1. Liska DJ. The detoxification enzyme systems. Altern Med Rev. 1998 Jun;3(3):187-98. Review. PubMed PMID: 9630736. http://www.altmedrev.com/publications/3/3/187.pdf
  1. Rozman K. Intestinal excretion of toxic substances. Arch Toxicol Suppl. 1985;8:87-93. PubMed PMID: 3868385. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3868385
  1. Renda A, Vergani C, Venturi M, et al.Diffuse Melanosis in Pericolic Lymph Nodes Associated With Laxative Abuse and Colorectal Cancer. Int J Surg Pathol. 2018 Feb;26(1):37-38. doi: 10.1177/1066896917718346. PubMed PMID: 28675973. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28675973
  2. Genta MS, Alexander K. Laxatives Soften More Than Just Stools: Osteomalacia Caused by Laxative Abuse in a Young Woman. J Clin Rheumatol. 2018 Aug 3. doi:10.1097/RHU.0000000000000880. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 30074912. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30074912
  3. Belum GR, Belum VR, Chaitanya Arudra SK, Reddy BS. The Jarisch-Herxheimer reaction: revisited. Travel Med Infect Dis. 2013 Jul-Aug;11(4):231-7. doi:10.1016/j.tmaid.2013.04.001. Review. PubMed PMID: 23632012.
  4. http://www.wikiphyto.org/wiki/Chardon-Marie
  5. Jacobs BP, Dennehy C, Ramirez G, Sapp J, Lawrence VA. Milk thistle for the treatment of liver disease: a systematic review and meta-analysis. Am J Med. 2002 Oct 15;113(6):506-PMID 12427501. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12427501
  6. Protocole de l’apothicaire – Détoxication Tous droits réservés, Académie de l’Apothicaire, 2019 23
  7. Koch HP, L.ffler E. Influence of silymarin and some flavonoids on lipid peroxidation in human platelets. Methods Find Exp Clin Pharmacol. 1985 Jan;7(1):13-8. PMID 3990442. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3990442
  8. Asghar Z, Masood Z. Evaluation of antioxidant properties of silymarin and its potential to inhibit peroxyl radicals in vitro. Pak J Pharm Sci. 2008 Jul;21(3):249-54. PMID 18614420. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18614420
  9. Mourelle M, Muriel P, Favari L, Franco T. Prevention of CCL4-induced liver cirrhosis by silymarin. Fundam Clin Pharmacol. 1989;3(3):183-91. PMID 2548940. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2548940
  10. Desplaces A, Choppin J, Vogel G, Trost W. The effects of silymarin on experimental phalloidine poisoning. Arzneimittelforschung. 1975 Jan;25(1):89-96. PMID 125090. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/125090
  11. Frimmer VM, Kroker R. Phalloidine antagonists. 1. Effects of silybine derivatives on isolated perfused rat liver. Arzneimittelforschung. 1975 Mar;25(3):394-6. PMID 1174040. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1174040
  12. Petzinger VE, Homann J, Frimmer M. Phalloidin antagonists. 2. Protective effect of disilybine in phalloidin poisoning of isolated hepatocytes. Arzneimittelforschung. 1975 Apr;25(4):571-6. PMID 1098677. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1098677
  13. Ferenci P, Dragosics B, Dittrich H, et al. Randomized controlled trial of silymarin treatment in patients with cirrhosis of the liver. J Hepatol. 1989 Jul;9(1):105-13. PMID 2671116. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2671116
  14. Guedj J, Dahari H, Pohl RT, et al.Understanding silibinin's modes of action against HCV using viral kinetic modeling. J Hepatol. 2012 Jan 13. PMID 22245888. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22245888
  15. Ferenci P, Scherzer TM, Kerschner H, et al. Silibinin is a potent antiviral agent in patients with chronic hepatitis C not responding to pegylated interferon/ribavirin therapy. Gastroenterology. 2008 Nov;135(5):1561-7. Epub 2008 Aug 3. PMID 18771667. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18771667
  16. Szilard S, Szentgyorgyi D, Demeter I. Protective effect of Legalon in workers exposed to organic solvents. Acta Med Hung 1988;45(2):249-56. PubMed PMID: 3073356. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3073356
  17. Rastogi R, Srivastava AK, Srivastava M, Rastogi AK. Hepatocurative effect of picroliv and silymarin against aflatoxin B1 induced hepatotoxicity in rats. Planta Med 2000 Dec;66(8):709-13. PubMed PMID: 11199126. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11199126
  18. Carducci R, Armellino MF, Volpe C et al.Silibinin and acute poisoning with Amanita phalloides. Minerva Anestesiol 1996 May;62(5):187-93. Italian. PubMed PMID: 8937042. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8937042
  19. Daoudal P, Noirot A, Wagschal G et al. Traitement des empoisonnements aux phallo.des avec la silymarine et le ceftazidime.Presse Med 1989 Sep 2-9;18(27):1341-2. French. PubMed PMID: 2529498. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2529498
  20. http://www.wikiphyto.org/wiki/Artichaut
  21. Adzet T, Camarasa J, Laguna JC.Hepatoprotective activity of polyphenolic compounds from cynara scolymus against CCl4toxicity in isolated rat hepatocytes. J Natural Products 1987;50(4):612-7. PubMed PMID: 3430163. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3430163
  22. Mehmet.ik G, Ozdemirler G, Ko.ak-Toker N, et al. Effect of pretreatment with artichoke extract on carbon tetrachloride-induced liver injury and oxidative stress. Exp Toxicol Pathol. 2008 Sep;60(6):475-80. PMID 18583118. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18583118
  23. Thompson Coon JS, Ernst E. Herbs for serum cholesterol reduction: a systematic view. J Fam Pract. 2003 Jun;52(6):468-78. Review. PMID 12791229. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12791229
  24. Protocole de l’apothicaire – Détoxication Tous droits réservés,Académie de l’Apothicaire, 2019 24
  25. Gebhardt R. Inhibition of cholesterol biosynthesis in primary cultured rat hepatocytes by artichoke (Cynara scolymus L.) extracts. J Pharmacol Exp Ther. 1998 Sep;286(3):1122-8. PMID 9732368. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9732368
  26. Wider B, Pittler MH, Thompson-Coon J, Ernst E. Artichoke leaf extract for treating hypercholesterolaemia. Cochrane Database Syst Rev. 2009 Oct 7;(4):CD003335. Review. PMID 19821306. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19821306
  27. Kü.ükgergin C, Aydın AF, Ozdemirler-Erata G, et al. Effect of Artichoke Leaf Extract on Hepatic and Cardiac Oxidative Stress in Rats Fed on High Cholesterol Diet. Biol Trace Elem Res. 2009 Aug 4. PMID 19652921. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19652921
  28. Fantini N, Colombo G, Giori A, et al.Evidence of glycemia-lowering effect by a Cynara scolymus L. extract in normal and obese rats.Phytother Res. 2011 Mar;25(3):463-6. doi: 10.1002/ptr.3285. PMID 20737658. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20737658
  29. Loi B, Fantini N, Colombo G, et al.Reducing effect of a combination of Phaseolus vulgaris and Cynara scolymus extracts on food intake and glycemia in rats. Phytother Res. 2013 Feb;27(2):258-63. doi: 10.1002/ptr.4704. PMID 22565861. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22565861
  30. Marakis G, Walker AF, Middleton RW, et al. Artichoke leaf extract reduces mild dyspepsia in an open study. Phytomedicine. 2002 Dec;9(8):694-9. PMID 12587688. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12587688
  31. Rondanelli M, Monteferrario F, Perna S, et al.Health-promoting properties of artichoke in preventing cardiovascular disease by its lipidic and glycemic-reducing action. Monaldi Arch Chest Dis. 2013 Mar;80(1):17-26. PMID 23923586. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23923586
  32. http://www.wikiphyto.org/wiki/Pissenlit
  33. Cyr DR, Derek Bewley J. Proteins in the roots of the perennial weeds chicory (Cichorium intybus L.) and dandelion (Taraxacum officinale Weber) are associated with overwintering. Planta. 1990 Oct;182(3):370-4. doi: 10.1007/BF02411387. PubMed PMID: 24197187. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24197187
  34. Schütz K, Kammerer DR, Carle R, Schieber A. Characterization of phenolic acids and flavonoids in dandelion (Taraxacum officinale WEB. ex WIGG.) root and herb by high performance liquid chromatography/electrospray ionization mass spectrometry. Rapid Commun Mass Spectrom. 2005;19(2):179-86. PubMed PMID: 15593267. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15593267
  35. Clare BA, Conroy RS, Spelman K. The diuretic effect in human subjects of an extract of Taraxacum officinale folium over a single day. J Altern Complement Med. 2009 Aug;15(8):929-34. doi: 10.1089/acm.2008.0152. PubMed PMID: 19678785; PubMed Central PMCID: PMC3155102. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3155102/
  36. R.cz-Kotilla E, R.cz G, Solomon A. The action of Taraxacum officinale extracts on the body weight and diuresis of laboratory animals. Planta Med. 1974 Nov;26(3):212-7. PubMed PMID: 4427955. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/4427955
  37. Zhang J, Kang MJ, Kim MJ, et al.Pancreatic lipase inhibitory activity of taraxacum officinale in vitro and in vivo. Nutr Res Pract. 2008 Winter;2(4):200-3. doi: 10.4162/nrp.2008.2.4.200. Epub 2008 Dec 31. PubMed PMID: 20016719; PubMed Central PMCID: PMC2788186. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2788186/
  38. Gonz.lez-Castej.n M, Visioli F, Rodriguez-Casado A. Diverse biological activities of dandelion. Nutr Rev. 2012 Sep;70(9):534-47. doi: 10.1111/j.1753-4887.2012.00509.x. Epub 2012 Aug 17. Review. PubMed PMID: 22946853. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22946853
  39. Schütz K, Carle R, Schieber A. Taraxacum--a review on its phytochemical and pharmacological profile. J Ethnopharmacol. 2006 Oct 11;107(3):313-23. Epub 2006 Jul 22. Review. PubMed PMID: 16950583. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16950583
  40. Protocole de l’apothicaire – Détoxication Tous droits réservés, Académie de l’Apothicaire, 2019 25
  41. Jeon HJ, Kang HJ, Jung HJ, et al. Anti-inflammatory activity of Taraxacum officinale. J Ethnopharmacol. 2008 Jan 4;115(1):82-8. Epub 2007 Sep 15. PubMed PMID: 17949929. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17949929
  42. Seo SW, Koo HN, An HJ, et al. Taraxacum officinale protects against cholecystokinininduced acute pancreatitis in rats. World J Gastroenterol. 2005 Jan 28;11(4):597-9. PubMed PMID: 15641154; PubMed Central PMCID: PMC4250819. http://www.wjgnet.com/1007-9327/11/597.pdf
  43. Han H, He W, Wang W, Gao B. Inhibitory effect of aqueous Dandelion extract on HIV-1 replication and reverse transcriptase activity. BMC Complement Altern Med. 2011 Nov 14;11:112. doi: 10.1186/1472-6882-11-112. PubMed PMID: 22078030; PubMed Central PMCID: PMC3261818. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3261818/
  44. Hu C, Kitts DD. Dandelion (Taraxacum officinale) flower extract suppresses both reactive oxygen species and nitric oxide and prevents lipid oxidation in vitro. Phytomedicine. 2005 Aug;12(8):588-97. PubMed PMID: 16121519. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16121519
  45. Hu C, Kitts DD. Antioxidant, prooxidant, and cytotoxic activities of solvent-fractionated dandelion (Taraxacum officinale) flower extracts in vitro. J Agric Food Chem. 2003 Jan 1;51(1):301-10. PubMed PMID: 12502425. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12502425
  46. http://www.wikiphyto.org/wiki/Radis_noir
  47. Evans M, Paterson E, Barnes DM. An open label pilot study to evaluate the efficacy of Spanish black radish on the induction of phase I and phase II enzymes in healthy male subjects. BMC Complement Altern Med. 2014 Dec 9;14:475. doi: 10.1186/1472-6882-14- PubMed PMID: 25490898; PubMed Central PMCID: PMC4295395. http://www.biomedcentral.com/content/pdf/1472-6882-14-475.pdf
  48. Castro-Torres IG, De la O-Arciniega M, Gallegos-Estudillo J, et al.Raphanus sativus L. varniger as a source of phytochemicals for the prevention of cholesterol gallstones. Phytother Res. 2014 Feb;28(2):167-71. doi: 10.1002/ptr.4964. Review. PubMed PMID: 23495001. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23495001
  49. Guti.rrez RM, Perez RL.Raphanus sativus (Radish): their chemistry and biology. ScientificWorldJournal. 2004 Sep 13;4:811-37. Review. PubMed PMID: 15452648. http://dx.doi.org/10.1100/tsw.2004.131
  50. Fleurentin Jacques. Gu.risseurs et plantes médicinales du Y.men. Au pays de l’encens, de l’aloès et du café. Ed. Karthala. 2004.
  51. Bruneton J. Pharmacognosie, Phytochimie, Plantes médicinales. Ed. Tec et Doc. 1997. p.178.
  52. http://www.wikiphyto.org/wiki/Boldo
  53. Kub.nov. R, Machala M, Minksov.K, et al. Chemoprotective activity of boldine: modulation of drug-metabolizing enzymes. Pharmazie. 2001 Mar;56(3):242-3. PubMed PMID http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11265593
  54. Lanhers MC, Joyeux M, Soulimani R, et al.Hepatoprotective and anti-inflammatory effects of a traditional medicinal plant of Chile, Peumus boldus. Planta Med. 1991 Apr;57(2):110-5. PubMed PMID 1891491. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1891491
  55. Fern.ndez J, Lagos P, Rivera P, Zamorano-Ponce E. Effect of boldo (Peumus boldus Molina) infusion on lipoperoxidation induced by cisplatin in mice liver. Phytother Res. 2009 Jul;23(7):1024-7. PubMed PMID 19145575. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19145575
  56. Bannach R, Valenzuela A, Cassels BK, et al.Cytoprotective and antioxidant effects of boldine on tert-butyl hydroperoxide-induced damage to isolated hepatocytes. Cell Biol Toxicol. 1996 Apr;12(2):89-100. PubMed PMID 8738478. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8738478
  57. Protocole de l’apothicaire – Détoxication Tous droits réservés, Académie de l’Apothicaire, 2019 26
  58. Cederbaum AI, Kukiełka E, Speisky H. Inhibition of rat liver microsomal lipid peroxidation by boldine. Biochem Pharmacol. 1992 Nov 3;44(9):1765-72. PubMed PMID 1333206. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1333206
  59. O'Brien P, Carrasco-Pozo C, Speisky H. Boldine and its antioxidant or health-promoting properties. Chem Biol Interact. 2006 Jan 5;159(1):1-17. PubMed PMID 16221469. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16221469
  60. Backhouse N, Delporte C, Givernau M, et al. Anti-inflammatory and antipyretic effects of boldine. Agents Actions. 1994 Oct;42(3-4):114-7. PubMed PMID 7879695. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7879695
  61. Jim.nez I, Garrido A, Bannach R, et al. Protective effects of boldine against free radical induced erythrocyte lysis. Phytother Res. 2000 Aug;14(5):339-43. PubMed PMID http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10925398
  62. Konrath EL, Santin K, Nassif M, et al.Antioxidant and pro-oxidant properties of boldine on hippocampal slices exposed to oxygen-glucose deprivation in vitro. Neurotoxicology. 2008 Nov;29(6):1136-40. PubMed PMID 18590764. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18590764
  63. Madrero Y, Elorriaga M, Martinez S, et al.A possible structural determinant of selectivity of boldine and derivatives for the alpha 1A-adrenoceptor subtype. Br J Pharmacol. 1996 Dec;119(8):1563-8. PubMed PMID: 8982502; PubMed Central PMCID: PMC1915787. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1915787/
  64. http://www.wikiphyto.org/wiki/Curcuma
  65. AFSSAPS, Pharmacopée Française. http://ansm.sante.fr/Mediatheque/Publications/Pharmacopee-francaise-Substances-dorigine-vegetale
  66. Ammon HP, Safayhi H, Mack T, Sabieraj J. Mechanism of antiinflammatory actions of curcumine and boswellic acids. J Ethnopharmacol. 1993 Mar;38(2-3):113-9. PubMed PMID: 8510458. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8510458
  67. Chainani-Wu N. Safety and anti-inflammatory activity of curcumin: a component of tumeric (Curcuma longa). J Altern Complement Med. 2003 Feb;9(1):161-8. Review. PubMed PMID: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12676044
  68. Kim SW, Ha KC, Choi EK, et al.The effectiveness of fermented turmeric powder in subjects with elevated alanine transaminase levels: a randomised controlled study. BMC Complement Altern Med. 2013 Mar 8;13:58. doi: 10.1186/1472-6882-13-58. PubMed PMID: 23497020; PubMed Central PMCID: PMC3600681. http://www.biomedcentral.com/content/pdf/1472-6882-13-58.pdf
  69. Song EK, Cho H, Kim JS, et al.Diarylheptanoids with free radical scavenging and hepatoprotective activity in vitro from Curcuma longa. Planta Med. 2001 Dec;67(9):876-7. PubMed PMID 11745031. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11745031
  70. Reyes-Gordillo K, Segovia J, Shibayama M, et al. Curcumin protects against acute liver damage in the rat by inhibiting NF-kappaB, proinflammatory cytokines production and oxidative stress. Biochim Biophys Acta. 2007 Jun;1770(6):989-96. PubMed PMID http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17383825
  71. Reyes-Gordillo K, Segovia J, Shibayama M, et al. Curcumin prevents and reverses cirrhosis induced by bile duct obstruction or CCl4 in rats: role of TGF-beta modulation and oxidative stress. Fundam Clin Pharmacol. 2008 Aug;22(4):417-27. doi: 10.1111/j.1472-8206.2008.00611.x. PubMed PMID: 18705752. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18705752
  72. Protocole de l’apothicaire – Détoxication Tous droits réservés,Académie de l’Apothicaire, 2019 27
  73. Salama SM, Abdulla MA, AlRashdi AS, et al.Hepatoprotective effect of ethanolic extract of Curcuma longa on thioacetamide induced liver cirrhosis in rats. BMC Complement Altern Med. 2013 Mar 5;13:56. doi: 10.1186/1472-6882-13-56. PubMed PMID: 23496995; PubMed Central PMCID: PMC3605171. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3605171/
  74. Mahady GB, Pendland SL, Yun G, Lu ZZ. Turmeric (Curcuma longa) and curcumin inhibit the growth of Helicobacter pylori, a Group 1 carcinogen. Anticancer Res. 2002 Nov-Dec;22(6C):4179-81. PubMed PMID 12553052. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12553052
  75. Yiu WF, Kwan PL, Wong CY, et al. Attenuation of fatty liver and prevention of hypercholesterolemia by extract of Curcuma longa through regulating the expression of CYP7A1, LDL-receptor, HO-1, and HMG-CoA reductase. J Food Sci. 2011 Apr;76(3):H80- doi: 10.1111/j.1750-3841.2011.02042.x. PubMed PMID: 21535835. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21535835
  76. Prucksunand C, Indrasukhsri B, Leethochawalit M, Hungspreugs K. Phase II clinical trial on effect of the long turmeric (Curcuma longa Linn) on healing of peptic ulcer. Southeast Asian J Trop Med Public Health. 2001 Mar;32(1):208-15. PubMed PMID: 11485087. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11485087
  77. http://www.wikiphyto.org/wiki/Romarin
  78. Dias PC, Foglio MA, Possenti A, de Carvalho JE.Antiulcerogenic activity of crude hydroalcoholic extract of Rosmarinus officinalis L. J Ethnopharmacol. 2000 Jan;69(1):57- PubMed PMID: 10661884. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10661884
  79. Joyeux M, Rolland A, Fleurentin J, et al. tert-Butyl hydroperoxide-induced injury in isolated rat hepatocytes: a model for studying anti-hepatotoxic crude drugs. Planta Med. 1990 Apr;56(2):171-4. PubMed PMID 2353064. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2353064
  80. Rašković A, Milanović I, Pavlović N, et al. Antioxidant activity of rosemary (Rosmarinus officinalis L.) essential oil and its hepatoprotective potential. BMC Complement Altern Med. 2014 Jul 7;14:225. doi: 10.1186/1472-6882-14-225. PubMed PMID: 25002023; PubMed Central PMCID: PMC4227022. http://www.biomedcentral.com/1472-6882/14/225
  81. Guti.rrez R, Alvarado JL, Presno M, et al.Oxidative stress modulation by Rosmarinus officinalis in CCl4-induced liver cirrhosis. Phytother Res. 2010 Apr;24(4):595-601. doi: 10.1002/ptr.2997. PubMed PMID: 19827016. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19827016
  82. http://www.wikiphyto.org/wiki/Chardon_b%C3%A9ni
  83. Schneider G, Lachner I. [Analysis and action of cnicin]. Planta Med. 1987 Jun;53(3):247-51. German. PubMed PMID: 3628557. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3628557
  84. Vanhaelen-Fastr. R, Vanhaelen M. Presence of salonitenolide in Cnicus benedictus. Planta Med. 1974 Dec;26(4):375-9. French. Pubmed PMID 4465820 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/4465820
  85. Bachelier A, Mayer R, Klein CD. Sesquiterpene lactones are potent and irreversible inhibitors of the antibacterial target enzyme MurA. Bioorg Med Chem Lett. 2006 Nov 1;16(21):5605-9. Epub 2006 Aug 30. PubMed PMID: 16945528. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16945528
  86. Vanhaelen-Fastr. R. Constitution and antibiotical properties of the essential oil of Cnicus benedictus. Planta Med. 1973 Oct;24(2):165-75. Pubmed PMID 4765454. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/4765454
  87. Saleem A, Walshe-Roussel B, Harris C, et al. Characterisation of phenolics in Flor-Essence--a compound herbal product and its contributing herbs. Phytochem Anal. 2009 Sep-Oct;20(5):395-401. doi: 10.1002/pca.1139. PubMed PMID: 19609882. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19609882
  88. http://www.wikiphyto.org/wiki/Réglisse
  89. Protocole de l’apothicaire – Détoxication Tous droits réservés, Académie de l’Apothicaire, 2019 28
  90. Khayyal MT, el-Ghazaly MA, Kenawy SA, et al.Antiulcerogenic effect of some gastrointestinally acting plant extracts and their combination. Arzneimittelforschung. 2001;51(7):545-53. PubMed PMID 11505785. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11505785
  91. Wittschier N, Faller G, Hensel A. Aqueous extracts and polysaccharides from liquorice roots (Glycyrrhiza glabra L.) inhibit adhesion of Helicobacter pylori to human gastric mucosa. J Ethnopharmacol. 2009 Sep 7;125(2):218-23. PubMed PMID 19607905. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19607905
  92. Fukai T, Marumo A, Kaitou K et al.Anti-Helicobacter pylori flavonoids from licorice extract. Life Sci 2002 Aug 9;71(12):1449-63. PubMed PMID: 12127165. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12127165
  93. Jeong HG, You HJ, Park SJ et al. Hepatoprotective effects of 18beta-glycyrrhetinic acid on carbon tetrachloride-induced liver injury: inhibition of cytochrome P450 2E1 expression. Pharmacol Res. 2002 Sep;46(3):221-7. PubMed PMID: 12220964. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12220964
  94. Rajesh MG, Latha MS. Protective activity of Glycyrrhiza glabra Linn. on carbon tetrachloride-induced peroxidative damage. Indian J Pharmacol [serial online] 2004 [cited 2012 Feb 20];36:284-7. http://www.ijp-online.com/text.asp?2004/36/5/284/12646
  95. Matsunami H, Lynch SV, Balderson GA, Strong RW. Use of glycyrrhizin for recurrence of hepatitis B after liver transplantation. Am J Gastroenterol. 1993 Jan;88(1):152-3. PubMed PMID: 8420262. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8420262
  96. Kageyama Y, Suzuki H, Saruta T. Glycyrrhizin induces mineralocorticoid activity through alterations in cortisol metabolism in the human kidney. J Endocrinol. 1992 Oct;135(1):147- PubMed PMID 1431677. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1431677
  97. Yang G, Yu Y. Immunopotentiating effect of traditional Chinese drugs--ginsenoside and glycyrrhiza polysaccharide. Proc Chin Acad Med Sci Peking Union Med Coll. 1990; 5(4):188-93. PubMed PMID 2293226. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2293226
  98. Soma R, Ikeda M, Morise T, et al.Effect of glycyrrhizin on cortisol metabolism in humans. Endocr Regul. 1994 Mar;28(1):31-4. PubMed PMID 7949011. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7949011
  99. Al-Qarawi AA, Abdel-Rahman HA, Ali BH, El Mougy SA. Liquorice (Glycyrrhiza glabra) and the adrenal-kidney-pituitary axis in rats. Food Chem Toxicol. 2002 Oct;40(10):1525-7. PubMed PMID 12387318.http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12387318 http://www.wikiphyto.org/wiki/Schizandra
  100. Hancke JL, Burgos RA, Ahumada F. Schisandra chinensis (Turcz.)Baill. Fitoterapia, Volume 70, Issue 5, 1 October 1999, Pages 451–471.
  101. Chiu HF, Chen TY, Tzeng YT, Wang CK. Improvement of Liver Function in Humans Using a Mixture of Schisandra Fruit Extract and Sesamin. Phytother Res. 2013 Mar;27(3):368-73. doi: 10.1002/ptr.4702. Epub 2012 May 21. Pubmed PMID 22610748. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22610748
  102. Park HJ, Lee SJ, Song Y, et al.Schisandra chinensis prevents alcohol-induced fatty liver disease in rats. J Med Food. 2014 Jan;17(1):103-10. doi: 10.1089/jmf.2013.2849. PubMed PMID: 24456360; PubMed Central PMCID: PMC3901324. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3901324/
  103. Kang JW, Kim SJ, Kim HY, et al. Protective Effects of HV-P411 Complex Against DGalactosamine- Induced Hepatotoxicity in Rats. Am J Chin Med. 2012;40(3):467-480. Pubmed PMID 22745064. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22745064
  104. Cheng N, Ren N, Gao H, et al. Antioxidant and hepatoprotective effects of Schisandra chinensis pollen extract on CCl4-induced acute liver damage in mice. Food Chem Toxicol. 2013 May;55:234-40. doi: 10.1016/j.fct.2012.11.022. PubMed PMID: 23201450. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23201450
  105. Protocole de l’apothicaire – Détoxication Tous droits réservés,Académie de l’Apothicaire, 2019 29
  106. Kim JE, Kim SG, Goo JS, et al.Theα-iso-cubebenol compound isolated from Schisandra chinensis induces p53-independent pathway-mediated apoptosis in hepatocellular carcinoma cells. Oncol Rep. 2012 Sep;28(3):1103-9. doi: 10.3892/or.2012.1875. Epub 2012 Jun 19. Pubmed PMID 22736046. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22736046
  107. Hu D, Li C, Han N, et al.Deoxyschizandrin Isolated from the Fruits of Schisandra chinensis Ameliorates Aβ1-42-induced Memory Impairment in Mice. Planta Med. 2012 Aug;78(12):1332-6. doi: 10.1055/s-0032-1315019. Epub 2012 Jul 6. Pubmed PMID http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22773410
  108. Zeng KW, Zhang T, Fu H, et al.Schisandrin B exerts anti-neuroinflammatory activity by inhibiting the Toll-like receptor 4-dependent MyD88/IKK/NF-κB signaling pathway in lipopolysaccharide-induced microglia. Eur J Pharmacol. 2012 Oct 5;692(1-3):29-37. doi: 10.1016/j.ejphar.2012.05.030. Epub 2012 Jun 12. Pubmed PMID 22698579. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22698579
  109. http://www.wikiphyto.org/wiki/Phyllanthus
  110. Boim MA, Heilberg IP, Schor N. Phyllanthus niruri as a promising alternative treatment for nephrolithiasis. Int Braz J Urol. 2010 Nov-Dec;36(6):657-64; discussion 664. Review. PubMed PMID: 21176271. http://www.brazjurol.com.br/november_december_2010/Boim_657_664.htm
  111. Harish R, Shivanandappa T. Antioxidant activity and hepatoprotective potential of Phyllanthus niruri. Food Chemistry. 2006 Mar;95(2):180-5.
  112. Syamasundar KV, Singh B, Thakur RS, et al. Antihepatotoxic principles of Phyllanthus niruri herbs. J Ethnopharmacol. 1985 Sep;14(1):41-4. PubMed PMID: 4087921. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/4087921
  113. Amin ZA, Alshawsh MA, Kassim M, et al.Gene expression profiling reveals underlying molecular mechanism of hepatoprotective effect of Phyllanthus niruri on thioacetamideinduced hepatotoxicity in Sprague Dawley rats. BMC Complementary and Alternative Medicine. 2013, 13:160. http://www.biomedcentral.com/content/pdf/1472-6882-13-160.pdf
  114. Venkateswaran PS, Millman I, Blumberg BS. Effects of an extract from Phyllanthus niruri on hepatitis B and woodchuck hepatitis viruses: in vitro and in vivo studies. Proc Natl Acad Sci U S A. 1987 Jan;84(1):274-8. PubMed PMID: 3467354; PubMed Central PMCID: PMC304186.http://www.pnas.org/content/84/1/274.long
  115. Tripathi AK, Verma RK, Gupta AK, et al.Quantitative determination of phyllanthin and hypophyllanthin in Phyllanthus species by high-performance thin layer chromatography. Phytochem Anal. 2006 Nov-Dec;17(6):394-7. PubMed PMID: 17144246. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17144246
  116. Lee SH, Tang YQ, Rathkrishnan A, et al. Effects of cocktail of four local Malaysian medicinal plants (Phyllanthus spp.) against dengue virus 2. BMC Complementary and Alternative Medicine.2013, 13:192. Texte int.gral http://www.biomedcentral.com/content/pdf/1472-6882-13-192.pdf
  117. Naik AD, Juvekar AR. Effects of alkaloidal extract of Phyllanthus niruri on HIV replication. Indian J Med Sci. 2003 Sep;57(9):387-93. PubMed PMID: 14515028. Texte int.gral http://indianjmedsci.org/article.asp?issn=0019-5359;year=2003;volume=57;issue=9;spage=387;epage=93;aulast=Naik
  118. Ogata T, Higuchi H, Mochida S, et al.HIV-1 reverse transcriptase inhibitor from Phyllanthus niruri. AIDS Res Hum Retroviruses.1992 Nov;8(11):1937-44. PMID 1283310. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1283310
  119. Qian-Cutrone J, Huang S, Trimble J, et al. Niruriside, a new HIV REV/RRE binding inhibitor from Phyllanthus niruri. J Nat Prod. 1996 Feb;59(2):196-9. PubMed PMID: 8991954. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8991954
  120. Protocole de l’apothicaire – D.toxication Tous droits r.serv.s,Académie de l’Apothicaire, 2019 30
  121. Khanna AK, Rizvi F, Chander R. Lipid lowering activity of Phyllanthus niruri in hyperlipemic rats. J Ethnopharmacol. 2002 Sep;82(1):19-22. PubMed PMID: 12169400. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12169400
  122. Freitas AM, Schor N, Boim MA. The effect of Phyllanthus niruri on urinary inhibitors of calcium oxalate crystallization and other factors associated with renal stone formation. BJU Int. 2002 Jun;89(9):829-34. PubMed PMID: 12010223. Texte int.gral http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1046/j.1464-410X.2002.02794.x/full
  123. Phyllanthus, http://therapy.epnet.com/nat/GetContent.asp?siteid=EBSCO&chunkiid=21845
  124. http://www.wikiphyto.org/wiki/Citronnier
  125. Singh N, Verma KG, Verma P, et al. A comparative study of fluoride ingestion levels, serum thyroid hormone & TSH level derangements, dental fluorosis status among school children from endemic and non-endemic fluorosis areas. Springerplus. 2014 Jan 3;3:7. doi: 10.1186/2193-1801-3-7. eCollection 2014 Jan 3. PubMed PMID: 24455464; PubMed Central PMCID: PMC3890436. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3890436/
  126. Connett M. Fluoride Exposure Aggravates the Impact of Iodine Deficiency. Fluoride Action Network, Updated April 2015 http://fluoridealert.org/studies/thyroid01/
  127. Malin AJ, Riddell J, McCague H, Till C. Fluoride exposure and thyroid function among adults living in Canada: Effect modification by iodine status.Environ Int. 2018 Oct 10;121(Pt 1):667-674. doi: 10.1016/j.envint.2018.09.026.[Epub ahead of print] PubMed PMID: 30316182. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S016041201830833X?via%3Dihub
  128. Chaitanya NCSK, Karunakar P, Allam NSJ, et al.A systematic analysis on possibility of water fluoridation causing hypothyroidism. Indian J Dent Res. 2018 May-Jun;29(3):358- doi: 10.4103/ijdr.IJDR_505_16. Review. PubMed PMID: 29900922. http://www.ijdr.in/article.asp?issn=0970-9290;year=2018;volume=29;issue=3;spage=358;epage=363;aulast=Chaitanya
  129. Barberio AM, Hosein FS, Qui.onez C, McLaren L. Fluoride exposure and indicators of thyroid functioning in the Canadian population: implications for community water fluoridation. J Epidemiol Community Health. 2017 Oct;71(10):1019-1025. doi: 10.1136/jech- 2017-209129. PubMed PMID: 28839078; PubMed Central PMCID: PMC5754860. https://jech.bmj.com/content/71/10/1019.long
  130. Patrick L. Iodine: deficiency and therapeutic considerations. Altern Med Rev. 2008 Jun;13(2):116-27. Review. PubMed PMID: 18590348. http://www.altmedrev.com/publications/13/2/116.pdf
  131. Iodine. Monograph. Altern Med Rev. 2010 Sep;15(3):273-8. Review. PubMed PMID: http://www.altmedrev.com/publications/15/3/273.pdf
  132. Kaczor T. Iodine and Cancer. Natural Medicine Journal. June 2014 :6(6). http://naturalmedicinejournal.com/journal/2014-06/iodine-and-cancer
  133. http://poisonfluoride.com/pfpc/html/thyroid_history.html
  134. http://reseau-environnement-sante.fr/wpcontent/uploads/2011/06/Brochure_PE_RES_2012.pdf
  135. Lambert JP, Cormier J. Potential interaction between warfarin and boldo-fenugreek. Pharmacotherapy. 2001 Apr;21(4):509-12. PubMed PMID: 11310527. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11310527
  136. Rajnarayana K, Reddy MS, Vidyasagar J, Krishna DR. Study on the influence of silymarin pretreatment on metabolism and disposition of metronidazole. Arzneimittelforschung. 2004;54(2):109-13. PubMed PMID: 15038460. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15038460
  137. Protocole de l’apothicaire – Détoxication Tous droits réservés, Académie de l’Apothicaire, 2019 31
  138. Fatima N, Pingali U, Muralidhar N. Study of pharmacodynamic interaction of Phyllanthus emblica extract with clopidogrel and ecosprin in patients with type II diabetes mellitus.
    Phytomedicine. 2014 Apr 15;21(5):579-85. doi: 10.1016/j.phymed.2013.10.024. PubMed PMID: 24291054. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24291054
  139. Xin HW, Wu XC, Li Q, et al. Effects of Schisandra sphenanthera extract on the pharmacokinetics of tacrolimus in healthy volunteers. Br J Clin Pharmacol. 2007 Oct;64(4):469-75. PubMed PMID: 17506780; PubMed Central PMCID: PMC2048562. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2048562/
  140. van Gelderen CE, Bijlsma JA, van Dokkum W, Savelkoul TJ. Glycyrrhizic acid: the assessment of a no effect level. Hum Exp Toxicol. 2000 Aug;19(8):434-9. PubMed PMID: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11125713

 

https://maisonjacynthe.ca/fr/blog/en-lien-avec-les-campagnes-de-salissage-echanges-avec-differents-acteurs-mediatiques