Il y a un an, notre maison mère passait au feu. Nos produits y étaient. Ils ont alors été affectés. Nous les avons tous évidement retirés, entreposés dans le but d’en disposer. Nous avons récemment mandaté et payé une entreprise pour les détruire et recycler. Avec une immense surprise, on a appris ces derniers jours qu’un vendeur illégal s’amusait à les proposer à des prix dérisoires (sur Kijiji, Marketplace et autres).

Soyons clair : nous avons payé une entreprise pour détruire les produits et recycler les contenants. Donc peu importe le prix alléchant qui vous sera proposé, ne mordez pas à l’hameçon. Nous les avons jetés! Ces produits ont été altérés à cause entre autres de l’incendie de La Prairie, ils sont évidemment passés date et devenus impropres et dangereux à l’utilisation! Un fanfaron, employé ou ami de la fameuse compagnie de récupération, vous propose ces produits en grande quantité. Les endroits proposés pour les rencontres ont été un appartement sur la rue Maisonneuve Ouest et le métro Atwater. Ne soyez pas naïf, nous avons jeté ces produits : nous les avons d’abord mis en quarantaine puis nous avons payé pour les faire détruire. Ne mettez pas votre santé en danger. Et n’encouragez pas de plus ce malfaiteur dans son louche commerce. Ce pauvre type n’est aucunement autorisé à représenter Maison JAcynthe ni à vendre Maison JAcynthe.

Nous avons contacté la police qui ne peut rien faire et le vendeur en question qui en a profité pour tenter d’exercer un chantage et nous soutirer de l’argent puis même par la suite, de réunir des gens contre nous.

Je réitère le fait que les seuls et uniques endroits pour vous procurer nos produits sont en ligne chez nous, dans nos 6maisons, chez nos distributeurs (Avril & Brunet) et certains indépendants identifiés sur notre site.

Je vous invite à partager en grand nombre cette annonce. Et nous vous fournirons d’ici peu le nom de cette compagnie peu recommandable. Sachez que si vous avez été en contact avec ce vendeur, si vous l’êtes prochainement, vous êtes en droit, pas nous, d’appeler la police. Ces produits sont impropres à la consommation, nous avons averti l’individu en question et il décuple ses efforts pour les liquider, de façon complètement immorale et irresponsable.

Que dire... Décidément, cette année, on aura tout vu!

De plus, on ne peut malheureusement prévoir comment ces ventes peuvent tourner, voir l'article suivante du Journal de Montréal :  Objet mis en vente sur internet : au moins un coup de feu est tiré lors de la transaction.